Recherche / Chaire Numérique

L’Humain au défi du numérique / 2015-2017

Contribuer à l’émergence d’un nouvel humanisme numérique. La Chaire L'Humain au défi du numérique permettra de réaliser un travail de cartographie des mutations anthropologiques induites par le numérique et d’élaborer un cadre de pensée qui permette de concevoir le développement des technologies numériques comme un progrès pour l’homme.

Le déploiement des objets et usages numériques dans notre vie est en passe d’affecter notre humanité, d’altérer nombre de paramètres par lesquels nous nous pensons humains et agissons comme tels.

Ainsi le numérique change le rapport que nous avons à la mémoire et la manière dont nous transmettons les savoirs (opendata …). Il modifie notre manière d’entrer en contact et de rester en relation avec les autres (réseaux sociaux, jeux et avatars). Il transforme les modalités et les dynamiques de l’action collective. Il détruit certains emplois et en fait émerger de nouveaux, sans que nous sachions encore s’il y aura équivalence en quantité et en qualité entre les uns et les autres. Il multiplie les possibilités de surveillance des individus et remodèle l’espace de leur vie privée.

En ouvrant de vastes perspectives à la médecine prédictive, il modifie la représentation que nous nous faisons de notre santé, et notre capacité à accepter le handicap ou la maladie (homme augmenté, transhumanisme …). Il altère notre rapport aux objets, désormais « intelligents », capables d’agir de manière autonome sans notre intervention.

On pourrait allonger à l’envi cette liste d’exemples. Le fait est que, dans tous ces domaines, la technologie progresse plus vite que notre capacité à en penser les enjeux.

De nombreux centres de recherche et de think tank traitent la question du numérique d’un point de vue scientifique, économique, ou sociologique…, mais rarement d’un point de vue anthropologique.

Le Collège des Bernardins a décidé de mettre l’homme au cœur de la réflexion sur le numérique et de consacrer sa chaire de recherche, à une réflexion partagée associant des chercheurs et des praticiens du numérique à des anthropologues, des théologiens, des sociologues et des économistes.

La méthode

La Chaire est soutenue par un conseil scientifique présidé par Claudie Haigneré, ancienne Ministre déléguée à la Recherche et aux Nouvelles technologies, et rassemblant des personnalités garantes de la qualité et de la finalité de la recherche.

Les deux temps forts de la réflexion de la Chaire :

- Les séances de cartographie

Les mutations induites par le numérique : PARTAGE, CONFIANCE, LANGAGES, HABITER, VIVRE, JOUER, FAIRE, GOUVERNER.

- Les séances de recherche

Ces séances permettent d’élaborer une réflexion conceptuelle sur les conditions d’un humanisme numérique. Nourri par les séances de cartographie, ce travail de recul et de réflexivité prend appui sur des textes philosophiques ou anthropologiques, choisis et commentés par Milad Doueihi, puis débattus entre les participants.

Consulter le programme et le compte rendu des séances

Le défi des Bernardins

Il est le travail d’étudiants particulièrement sensibles aux enjeux du numérique. Le regard de ces étudiants permet aux anthropologues, philosophes, théologiens, acteurs du monde de l’entreprise, chercheurs engagés dans La Chaire L’Humain au défi du numérique au Collège des Bernardins d’intégrer dans leurs réflexions les idées, questions et les espoirs de notre génération.

La première année, en partenariat avec les Savanturiers, donne la possibilité à des classes de primaires, collégiens et lycéens avec leurs enseignants de mettre en lumière, de manière concrète, la numérisation de nos environnements à travers la création d’objets, de produits, de services et d’applications numériques. Présentation des projets avec les élèves le 3 juin 2016.

La seconde année, le challenge REBOOT s’adresse à tous les jeunes qui s’interrogent sur la place du numérique dans leur vie.

  • 8 semaines pour imaginer des solutions innovantes et éthiques
  • 3 domaines de réflexion : la Société, le Vivant, la Planète
  • 1 grand jury de dirigeants d’entreprises et de personnalités du monde scientifique
  • 1 soirée exceptionnelle pour départager les finalistes le 23 juin aux Bernardins
  • 3000€ et des prix coup de cœur originaux offerts par les entreprises partenaires

http://www.reboot-challenge.com/

Retour sur la soirée REBOOT du 23 juin 2017 du défi inédit lancé au monde étudiant par le Collège des Bernardins