Formation

La mort en question : un regard d'espérance

La mort interpelle le sens de notre vie. Y a-t-il un sens à mourir ? Quelle parole sur la mort peut nous aider à vivre ? Quelles raisons avons-nous de croire en l’au-delà ?

 


Chaque seconde, entre 2 et 3 personnes meurent dans le monde soit 1,2 million de personnes chaque semaine. L’humanité est constamment en deuil. Le seul héritage de l’homme est-il la mort ? Qui peut consoler l’humanité ? Mais n’y a-t-il pas autre chose à attendre de la vie et de la mort ? La détermination impressionnante qui cherche à effacer l’évidence naturelle de la mort par l’obsession du bien-être et du progrès, a-t-elle des chances d’aboutir ? La mort n’est-elle que le dernier mot ?

« L’être humain est d’abord enfant, puis adolescent, adulte et vieillard. Le secret de notre finitude se trouve là engagé : l’irréversibilité dans le temps prédit l’irréversibilité de la mort, c’est-à-dire la nécessité pour l’homme de s’achever.»
Albert Chapelle sj.

« Vivre, c’est apprendre à mourir, mais voir un mort peut apprendre à vivre.»
Christian de Caqueray.

1ère séance du cycle : La condition mortelle de l'homme :

Seule la séance inaugurale est disponible en podcast.

 

Informations complémentaires

Du 8 octobre 2016 au 21 janvier 2017
7 samedis de 10h30 à 12h
Chaque séance est indépendante des autres.

Tarifs : 6 € - 3 € (réduit)
Tarif réduit pour les étudiants, les moins de 26 ans, les demandeurs d'emploi, les bénéficiaires des minimas sociaux. Gratuit le jour même sur place pour les bénéficiaires des tarifs réduits dans la limite des places disponibles.

Devant le succès de ces conférences, nous vous invitons à réserver vos places en amont.

Prochaines dates :