Colloques

Un nouveau récit pour l’Europe : regards croisés sur l'histoire de la conscience européenne

En collaboration avec la Commission Européenne dans le cadre de l’action « Un nouveau récit pour l’Europe » .


Ce colloque international affiche l’ambition d’écrire une histoire européenne de l’Europe qui n’existe pas à ce jour.

Vidéo intégrale de la conférence "Comment et pourquoi proposer une histoire de la conscience européenne ?" :

Télécharger le programme

Comité scientifique du colloque : Vincent Dujardin, André Vauchez, Ursula Serafin, Philippe Poirier, Jeanne-Emmanuelle Hutin-Gapsys, Antoine Arjakovsky.

Colloque organisé par le Département « Société, Liberté, Paix » du Collège des Bernardins, qui fait suite au séminaire Mémoire, Identités et Imaginaires des européens.

Sous l’égide de la présidence de la Commission Européenne et en partenariat avec la Maison de l’Europe, la Fédération des Universités catholiques en Europe, la Chaire de recherche en études parlementaires de l’Université du Luxembourg, l’Institut d’études européennes de l’Université catholique de Louvain, the European Cultural Foundation, le Comité de l’Europe pour les Etudes et Informations Parlementaires.

L’objectif de ce colloque est de proposer un nouveau récit pour l’Europe qui soit centré sur l’histoire de la conscience européenne, qui puisse croiser les regards d’historiens appartenant à différentes traditions nationales, politiques et historiographiques, et qui soit largement accessible et commenté par les Européens. Pour parvenir à un tel résultat, une trentaine d’historiens appartenant à 17 pays différents ont été invité au Collège des Bernardins pour exposer leurs recherches et dialoguer ensemble.

La première journée sera consacrée à la méthode, aux synthèses historiques de longue durée possibles et à la présentation des caractéristiques principales de la conscience européenne. La deuxième journée sera centrée sur une trentaine de grands événements, de grands personnages et de fruits majeurs qui ont marqué, ont produit ou ont résulté de l’histoire mouvementée de la conscience européenne.

Il ne s’agit pas de produire un récit exhaustif ou apologétique ou exclusif de la conscience européenne. Il s’agit de rendre visible la réalité mouvante d’une conscience européenne qui s’affirme de plus en plus en Europe. Pour n’avoir aucun lieu où se penser et où se refléter, celle-ci est bien souvent abandonnée à elle-même au point de douter de sa réalité propre. Mais les enjeux politiques, économiques et culturels de l’Europe politique sont tels que l’Union européenne ne pourra plus se permettre trop longtemps de se passer de récit commun. Ce colloque qui aboutira à une publication et qui est relayé par plusieurs médias se donne comme objectif de pallier dès à présent ce manque.

Pour aller plus loin :

En partenariat avec :















Avec le soutien de :

Partenaire médias :