Mardis des Bernardins

Religions : peut-on transmettre sans rite ?


 


Les rites sont étroitement associés aux cérémonies et à la vie d’une société, notamment dans le domaine religieux.

L’organisation, la périodicité, la codification rituelle assurent aux cérémonies religieuses régularité et stabilité. Toutes les religions cultivent cette relation avec la répétition d’actes et de paroles toujours identiques, répétition nécessaire à l’apprentissage et à la transmission des héritages religieux. Mais nos cultures sont vivantes, et les générations se succédant aspirent à des formes rituelles qui leur correspondent. La transmission est ainsi devenue une question majeure pour toutes les religions évoluant dans un monde globalisé en perpétuel mouvement, où le changement est devenu la règle. Les religions se trouvent ainsi prises entre l’accélération des rythmes de nos cultures et l’héritage dont elles sont dépositaires. Les rites qui comprennent souvent des pratiques multiséculaires sont-ils encore nécessaires aux religions pour assurer la transmission de la foi ? Ou ne sont-ils plus qu’une forme extérieure faisant mémoire d’un passé bientôt révolu, nécessitant par conséquent une réactualisation permanente ?

Avec la participation de :
Mgr Jérôme Beau, directeur du Collège des Bernardins ;
Daniel Farhi, dirigeant spirituel du judaïsme libéral en France ;
Victoria Kamondji, vice-présidente de la Fédération protestante de France ;
Tareq Oubrou, philosophe, théologien, recteur des mosquées de l’association des Musulmans de Gironde.

Module audio vidéo - Mardi des Bernardins (4)

Voir toutes les vidéos des Mardis des Bernardins

Ce Mardi des Bernardins a été retransmis sur KTO à 20h40 le jour même et en multidiffusion dans la semaine ; sur Radio Notre-Dame et sur RCF pour les mardis d’actualité.

En partenariat avec :

kto rnd

Retrouvez une sélection de cours et de conférences sur francecultureplus.fr, le site de France Culture dédié à la vie des campus

france-culture