L'observatoire de la modernité

Qu’est-ce qu’une contre-culture ?

Regards croisés de la sociologie et de la théologie


La notion de contre-culture est-elle pertinente pour décrire la situation actuelle des catholiques français ? 

La notion de contre-culture, apparue à la fin des années 1960 dans un contexte américain bouillonnant, peut apparaître peu à propos pour décrire un catholicisme ferment d'unité culturelle en Occident et longtemps perçu comme dominant sinon dominateur. Pourtant, d'une part, bien des expressions scripturaires invitent les chrétiens à se situer "à contre-courant" ; d'autre part, une certaine lutte contre la modernité sécularisante a pu influencer les catholiques dans leur affirmation sociale.

Pour lancer ce cycle, Louis Manaranche, responsable de l’Observatoire de la modernité accueillait :

  • Philippe Portier, sociologue, philosophe et directeur d’études à l’Ecole Pratiques des Hautes Etudes
  • et Père Jean-Baptiste Arnaud, docteur en théologie et co-directeur du département de recherche Politique et Religions du Collège des Bernardins.

 

Retour sur cette soirée en tweets, en images et en interviews video :

Le catholicisme est-il une contre culture ? Les réponses en video de  Philippe Portier et de P. Jean-Baptiste Arnaud

« Le christianisme ne s’inscrit pas à l’extérieur d’une culture ou à coté, mais à l’intérieur d’une culture », P. Jean-Baptiste Arnaud 

« Il y a une volonté d’aller à contre-courant d’une société qui fonctionne autour du principe de subjectivité et d’individualisation », Philippe Portier

 

Le récap en tweets

Avec :