Art et Culture
Musique

LA TRUITE


Dana Ciocarlie, piano et Quatuor Yako avec Philippe Noharet, contrebasse

Au-delà de plusieurs chefs-d’œuvre parmi lesquels son célèbre Prélude, Choral et Fugue, César Franck rayonnait par sa foi profonde, son humilité et sa constante bienveillance. Il partageait avec le compositeur de La Truite une forme d’ingénuité et de détachement alliés à un caractère passionné et une puissance imaginative qui inscrivent leur création, avec celle de Schumann, au cœur du romantisme le plus expressif et le plus exaltant.

Philippe Noharet
Philippe Noharet © Julien Benhamou
Quatuor Yako
Quatuor Yako © Laura Gauthier
Dana Ciocarli
Dana Ciocarli © Marie-Sophie Leturcq

Programme

1ère partie : Dana Ciocarlie, piano
  • César Franck : Prélude Choral et Fugue
  • Robert Schumann : Arabesque op.18
  • Igor Stravinsky L’Oiseau de feu (Danse infernale ; Berceuse ; Finale
2e partie : Quatuor Yako, avec Philippe Noharet, contrebasse, et Dana Ciocarlie, piano
  • Franz Schubert : Quintette pour piano et cordes, « La Truite »

Biographies

Dana Ciocarlie

Dana Ciocarlie débute ses études musicales au conservatoire de Bucarest et remporte son premier prix en 1990. Elle vient travailler à l'École normale de musique de Paris avec Viktoria Melki (une élève d'Alfred Cortot) pour son diplôme de concertiste, puis se perfectionne auprès de Dominique Merlet et Georges Pludermacher pendant deux ans au Conservatoire de Paris, ainsi qu’avec Christian Sacharias et Dmitri Bachkirov.

Elle participe ensuite à divers concours : lauréate de la fondation Yamaha (1993), de la fondation Cziffra (1994), des auditions des jeunes artistes à Leipzig (1995), et remporte le prix Pro Musicis en 1996 (prix de la fondation Yvonne Lefébure), la même année que le Concours Robert Schumann de Zwickau (2e place) et le Concours Géza Anda l’année suivante à Zurich (Prix spécial Sándor Végh).

Elle se produit avec des artistes mondialement célébrés : Nicolas Dautricourt, (violon) Christian Zacharias, Philippe Bianconi et Anne Queffélec (piano), l'altiste Gérard Caussé, le Quatuor Talich et nombre de compositeurs contemporains lui dédient leurs œuvres, Karol Beffa, Nicolas Bacri, Stéphane Delplace, Helena Winkelman.

Entre 2012 et 2016, elle enregistre en quinze concerts publics à l’Ambassade de Roumanie à Paris, l’intégrale de la musique pour piano seul de Robert Schumann. Cette somme est parue en 2017 en un coffret de 13 CD sous le label La Doce Vita qui a reçu un accueil unanime de la critique. A cette l’occasion, Dana Ciocarlie a donné un récital au Théâtre des Champs Elysées dans un programme exclusivement Schumann.

Dana Ciocarlie est professeure à l’Ecole Normale de musique de Paris Alfred Cortot et enseigne la musique de chambre au Conservatoire national de musique et de danse de Lyon. Elle est également conseillère artistique au Festival international de piano de Saint Ursanne en Suisse.

En 2017 elle est nommé artiste Yamaha par Yamaha Music Europe Gmbh et en 2018 elle fait partie des 3 finalistes des Victoires de la musique, catégorie « Enregistrement de l’année », pour son intégrale pour piano de Schumann.

Quatuor Yako

Ludovic Thilly, 1er violon ; ​Pierre Maestra, 2e violon ; Vincent Verhoeven, alto ; Alban Lebrun, violoncelle

Tirant son nom d’un authentique berger australien au tempérament fougueux, le Quatuor Yako bouscule les codes en ne cédant en rien à la tradition d’excellence inhérente au répertoire qu’il défend. Né du désir de quatre anciens étudiants du CNSM de Lyon de partager avec le public leur passion commune pour ce répertoire privilégié, le Quatuor Yako se forme auprès de Yovan Markovitch et Luc-Marie Aguera (Quatuor Ysaye). Il intègre en 2016 la classe de Christoph Poppen et Hariolf Schlichtig à la Hochschule de Munich, et travaille en parallèle avec Mathieu Herzog.  Remarqué au concours « Musiques d’Ensemble » de la FNAPEC en mars 2016, il devient la même année résident ProQuartet et obtient dès 2017 un 3e prix au Concours International Orlando (Pays-Bas).

Invité de France Musique pour l’émission Chambre Classique et Générations France Musique, l’ensemble est également filmé par Arte-Concert à l’occasion du spectacle « Play and Play » avec la compagnie de danse Bill T. Jones. De nombreuses Masterclass, parmi lesquelles celles de l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence, lui permettent de bénéficier en parallèle des conseils de membres de quatuors réputés tel que le Kronos Quartet, en participant notamment au projet « 50 for the Future ». Dès 2018, le Quatuor Yako se produit en Europe, au Tchad et fait ses débuts sur les ondes de BR-Klassik ainsi qu'à l’auditorium du Musée du Louvre.

Philippe Noharet

Premier Prix en contrebasse du CNR de Nice à treize ans, Philippe Noharet intègre ensuite le CNSM de Lyon puis entre comme contrebassiste à l’Orchestre National de l’Opéra de Lyon avant d’intégrer l’Orchestre de l’Opéra National de Paris à 25 ans.. Il aborde également le jazz et les musiques de film aux côtés notamment de Michel Legrand, Alexandre Desplat, Vladimir Cosma. Il a participé à de nombreux festivals en France et à l’étranger et s’est produit en Australie, au Japon ainsi qu’en tournée aux USA. Philippe Noharet est membre, depuis 2005, du WOP (World orchestra for Peace) mais également de Traffic Quintet avec lequel il a enregistré trois disques distingués par de prestigieuses récompenses (Diapason d’or, Choc de la Musique...). Depuis 2006 il a fondé l'orchestre Paris Studio Orchestra pour de nombreux enregistrements de musiques de films. Philippe Noharet est professeur au CNR de Rueil-Malmaison. Il sera prochainement professeur-invité à la Julliard School de New York.

Avec le soutien de :

Alice Rosner Foundation

 
Fondation Banque Populaire Rives de Paris
 

En ce moment au Collège des Bernardins