Recherche

Célibats, célibataires : constats, enjeux et perspectives

Ce séminaire interroge la place du célibat dans les cultures occidentales contemporaines.

célibat célibataire

Le célibat non choisi constitue aujourd'hui un phénomène sociétal massif dans les cultures occidentales contemporaines qui semble lié, en première analyse (que la recherche devra confirmer ou infirmer), à la position singulière qu’occupe l’individu. Contrairement aux sociétés traditionnelles, dites « holistes », dans lesquelles garçons et filles se voient attribuer un conjoint par leur famille, parfois dès leur plus jeune âge, nos sociétés occidentales individualistes laissent chacune et chacun trouver le partenaire de son choix. Les mariages arrangés paraissent inacceptables.

Concomitamment, dans les représentations, la vie amoureuse à deux est devenue le lieu par excellence de l’épanouissement personnel. Le couple est investi d’une grande attente. Le bonheur s’est replié dans la sphère privée. La vie en couple (entre homme et femme ou entre personnes de même sexe) est devenue une norme sociale.

Il en résulte que nombreux sont les hommes et les femmes qui vivant seuls, n’ayant pas trouvé la « bonne personne » ou l’« âme sœur », ressentent leur situation comme anormale et se sentent marginalisés.

Si certains / certaines revendiquent le choix d’une « vie en solo », la plupart souffrent de cette situation.

Ce sentiment et cette souffrance sont renforcés pour les célibataires chrétiens qui ont l’impression que deux états de vie seulement sont envisagés dans l’Église : mariage et vie consacrée.

Les objectifs de la réflexion sont :

  • Définir l’objet de la recherche : le célibat recouvre des réalités différentes, qu’il s’agira de distinguer.
  • Cerner le phénomène du célibat dans la société française grâce à l’apport des sciences humaines : histoire, sociologie, démographie.
  • Étudier le célibat sur le plan anthropologique, éthique et spirituel grâce à l’apport de la philosophie et de la théologie.
  • Proposer des initiatives pastorales concrètes en direction des célibataires en Eglise et au-delà en direction de toutes les personnes célibataires dans la société pour les aider à donner du sens à leur vie.

Méthode

Chaque séance du séminaire se déroulera sur un samedi après-midi (14h30-17h30), avec deux conférenciers extérieurs et un débat avec les participants.

Programme

(Séances fermées)

Samedi 23 novembre 2019
PERSPECTIVE HISTORIQUE DU CÉLIBAT

Avec Jean-Claude Bologne, historien, auteur de, Histoire du célibat et des célibataires, Fayard, 2004
Geneviève Guilpain, historienne, auteur de Les Célibataires, des femmes singulières. Le célibat en France (XVIIe-XXIe siècle »), L’Harmattan, 2012

Samedi 11 janvier 2020
PERSPECTIVES SOCIOLOGIQUE ET DÉMOGRAPHIQUE DU CÉLIBAT

Avec Géraldine Vivier et Marie Bergstrom, sociologue
Gérard-François Dumont, démographe

Samedi 14 mars 2020
APPROCHE PSYCHOLOGIQUE DU CÉLIBAT

Avec Marie-Rose Boodts, psychanalyste, enseignante au Collège des Bernardins
Elisabeth Content, conseillère conjugale, cabinet « Mots croisés »

Samedi 6 juin 2020
PERSPECTIVES PHILOSOPHIQUE ET ANTHROPOLOGIQUE DU CÉLIBAT

Avec P. Jacques de Longeaux, théologien, co-directeur du département Education et transmission du Collège des Bernardins
Jean-François Petit, philosophe

Samedi 3 octobre 2020
CÉLIBAT ET RAPPORT AU CORPS

Avec François de Muizon, théologien moraliste à l’Université catholique de Lyon
Frère Michel-Marie Barakat, anthropologue et théologien, thèse sur le célibat à l’Institut Jean-Paul II à Rome

Samedi 5 décembre 2020
APPROCHES THÉOLOGIQUE ET PASTORALE DU CÉLIBAT

Avec Mgr Benoit Rivière, évêque d'Autun
Christoph Theobald, jésuite, théologien, co-auteur de « Quel chemin de vie proposer aux personnes qui ne sont appelées ni au mariage ni à la vie consacrée ?

Samedi 6 mars 2021
Colloque conclusif