Recherche

Ateliers d'auto-description Laudato si'

Proposer aux collectifs des paroisses un exercice d'auto-description de leur terrain de vie, pour articuler le "cri de la terre et des pauvres".

Reterritorialisation et rituels

Initiés avec le séminaire Les sources de l’insensibilité écologique et en lien avec le Consortium Où atterrir ? (directeur scientifique Bruno Latour), les ateliers d'auto-description Laudato si'se proposent d'accompagner des collectfis attachés aux paroisses et aux territoires qu'elles habitent, dans un travail de description de leurs conditions d'existence.

Concrètement, les participants à ces ateliers s'exercent à décrire leur terrain de vie d'une façon nouvelle, à discerner ce qui leur permet de vivre, ce dont ils dépendent mais aussi les autres terrestres qui dépendent d'eux pour vivre, à présenter aux autres ce à quoi ils sont attachés, ce à quoi ils tiennent. Des exercices individuels et collectifs guident le travail d'auto-description. Des relectures jalonnent le parcours, le réfléchissant à la lumière de Laudato si' du pape François et des Ecritures.

L'objectif de ces ateliers est d'aider les participants à se ressaisir d'eux-même et à se rendre plus sensibles au « cri de la terre et des pauvres », clameur relayée par le pape François dans l'encyclique Laudato si'.  Le partage avec les autres pendant les ateliers, tout comme la rencontre ou la mise en relaton avec d'autres personnes et collectifs engagés dans le même travail d'auto-description, cherchent aussi à favoriser une mobiliation plus incarnée et mieux reliée au territoire et à la diversité de ses habitants.

La démarche d'auto-description des conditions d'existence a été imaginée et formulée pour la première fois par le philosophe et sociologue Bruno Latour dans son livre Où atterrir ? (2017). Cette démarche est aujourd'hui promue et développée par ces ateliers et par le Consortium Où atterrir ?. 

Les collectifs pilotes

Les collectifs pilotes ayant accueillis les premiers ateliers : paroisses urbaines et rurales, colloque, établissements scolaires

  • Paroisse Saint Eloi de Coole Marne et Soude, Châlons-en-Champagne [51]
  • Paroisse Saint Gabriel, Paris 20e [75]
  • Paroisse Sainte Jeanne Delanoue, Saumur [49]
  • École de l’Abbaye, St Hilaire-St Florent [49]
  • Institution Jeanne d’Arc, Colombes [92] (en préparation)
  • Colloque Gaïa face à la théologie, du Collège des Bernardins et avec l'ICP, en partenariat avec le Centre Sèvres, les 6 et 7 février 2020

Une fois mise au point, la méthodologie des ateliers paroissiaux sera proposée à la Conférence des évêques de France.

Sous la responsabilité de

 

En partenariat avec

Consortium Où Atterrir

Questionnaire initié par Bruno Latour

Préparer le monde d'après la pandémie, il est urgent de savoir « où atterrir ? »

(Re)vivez le colloque en vidéo

Gaïa face à la théologie
Gaïa face à la théologie