Pour une démocratie personnaliste

Arjakovsky Antoine


La crise profonde que traverse la démocratie française est une crise de la philosophie politique libérale ; elle n’est pas propre à la France. On la trouve au sein de l’Union Européenne et en ex-URSS. Un retour à la philosophie personnaliste pourrait permettre aux démocraties contemporaines de restaurer la confiance entre la société civile et l’État. Cela exige de redécouvrir la personne comme un être en relation, une catégorie irréductible aux catégories d’électeur ou de consommateur et qui ne trouve son accomplissement que dans la profondeur de l’Esprit. Vingt propositions de première urgence pour mettre en œuvre une telle révolution.

  • Date de publication 31/03/2013
  • Type de publication Collection Humanités
  • Nombres de pages 128
  • Prix 12
  • Thème Politique
  • ISBN 978-2-249-62270-0
  • Editeur Lethielleux