Formation

Servir le frère

La diaconie est un projet d’animation pastorale permanent dans lequel les plus démunis de nos frères ont pleinement leur place.


La diaconie nous fait entrer dans des relations de réciprocité où chacun apporte ses richesses et apprend à accueillir celles des autres. Il ne suffit pas de faire pour le pauvre et d’apprendre au pauvre à faire, il faut accepter d’être avec lui et de recevoir de lui.

Dans le cadre de cette formation, nous réfléchirons à la place du plus petit, frère du Christ, dans nos communautés et dans notre société et comment nous pouvons vivre une authentique charité en plaçant le plus fragile au cœur de nos actions.

Intervenants :

  • 20 janvier : L’apport de la gratuité pour la relation au frère avec Jean-Guilhem Xerri, psychanalyste et biologiste médical. Il est président d’honneur de l’association Aux Captifs la libération. Son dernier livre « A quoi sert un chrétien ? » a reçu le prix de l’humanisme chrétien 2015.
  • 3 février : Pour une Église diaconale, servante et pauvre avec Gilles Rebèche, diacre du diocèse de Fréjus-Toulon.  Il a créé avec son évêque la Diaconie du Var, un réseau collaboratif d’associations, de services diocésains et de lieux de ressources qui interviennent dans les domaines de la santé, du logement, de l’animation des quartiers, de l’économie solidaire, de la culture, et de l’accompagnement des familles en deuil.  
  • 10 mars : En quoi ma relation au plus fragile me rend-elle plus humain ? avec Philippe de Lachapelle, il a pendant 25 ans partagé la vie de personnes handicapées au sein de l’Arche, où il a été directeur d’une communauté, puis directeur de la Fédération de l’Arche en France. Il est depuis 15 ans  Directeur de l’OCH (Office Chrétien des Personnes Handicapées).
    Egalement Directeur de publication de la revue Ombres et Lumière, chroniqueur sur Radio Notre Dame et RCF, il donne des conférences sur la rencontre d’amitié avec la personne handicapée. Auteur de « Confidences essentielles – 50 histoires pour aimer » (Ed Le livre ouvert)
  • 7 avril : Quelle place donnons-nous au plus faible dans le service du frère ? avec Jean-Claude Caillaux, bibliste, membre fondateur de la fraternité de La Pierre d’Angle qui rassemble des personnes du Quart Monde et d’autres qui les rejoignent, pour lire la Bible, la travailler et partager à partir d’elle.
  • 5 mai : Vivre ensemble, avec des personnes qui étaient en situation précaire, quels apports? avec Martin Choutet, âgé de 42 ans, il est engagé depuis 10 ans au sein de l'Association pour l'amitié (APA), où il habite en appartement partagé avec des personnes qui étaient sans domicile. Professionnellement, il a une expérience comme travailleur social.
  • 26 mai : Les plus pauvres vont-ils changer le visage de l'Eglise ? avec P. Étienne Grieu, jésuite, il enseigne la théologie au Centre Sèvres. Très impliqué dans Diaconia, membre de La Pierre d'Angle, Fraternité Quart Monde, il est auteur de « Un lien si fort - Quand l'amour de Dieu se fait diaconie », et de « Une foi qui change le monde ». 

 

Informations complémentaires

6 samedis de 9h30 à 12h30, 1re séance : 20 janvier 2018
Ouvert à tous. Chaque séance est indépendante des autres.

Tarifs : 6 € - 3 € (réduit)
Tarif réduit pour les étudiants, les moins de 26 ans, les demandeurs d'emploi, les bénéficiaires des minimas sociaux. Pour tous les bénéficiaires du tarif réduit : gratuité sans réservation, sur place le jour même et dans la limite des places disponibles.

En partenariat avec le Vicariat pour la Solidarité du diocèse de Paris

Tarif « Pass »

Le tarif « Pass » vous permet de vous inscrire à l’ensemble des rencontres « Servir le frère »
En cas d’absence à une ou plusieurs séance(s), aucun remboursement ne sera effectué

Samedi
9h30
Servir le frère - pass 6 séances
20JAN9h30
L’apport de la gratuité pour la relation au frère
3FEV9h30
Pour une Église diaconale, servante et pauvre
10MAR9h30
En quoi ma relation au plus fragile me rend-elle plus humain ?
7AVR9h30
Quelle place donnons-nous au plus faible dans le service du frère ?
5MAI9h30
Vivre ensemble, avec des personnes qui étaient en situation précaire, quels apports ?
26MAI9h30
Les plus pauvres vont-ils changer le visage de l'Eglise ?