Formation doctrinale et pastorale

Vie consacrée (FACND 2017-18)


Formation doctrinale et pastorale - Semestre 2

De la Genèse aux épîtres, en passant par les récits d’apparition, l’enracinement scripturaire de la vie consacrée nous permettra d’en dégager les fondements théologiques et traditionnels.

Pré-requis

Désirer entrer dans l’intelligence théologique de la consécration du Christ et de l’Eglise et, par là même, des différentes formes de vie consacrée.

Objectifs

Découvrir comment la consécration et les différentes formes de vie consacrée signifient la vocation finale de tout homme dans le mystère de l’Eglise.

Contenus

De la Genèse aux épîtres, en passant par les récits d’apparition, l’enracinement scripturaire de la vie consacrée nous permettra d’en dégager les fondements théologiques et traditionnels. Si la consécration représente en sa radicalité la vocation baptismale (signification du célibat pour le Royaume), l’approche des différentes formes de vie consacrée dans leur contexte historique donnera de percevoir le caractère prophétique et missionnaire de toute vie donnée au Christ. L’enseignement magistériel nous éclairera sur la spécificité de la vocation à la virginité consacrée, à l’érémitisme, à la vie religieuse (contemplative-apostolique); puis ce que représentent les sociétés de vie apostolique, les instituts séculiers, et les formes nouvelles de vie consacrée.

Méthode

A la fin de chaque cours il y aura un temps de questions-réponses.

Evaluation

Orale

Bibliographie

  • Congrégation pour le culte divin, Rituel de la profession religieuse (2 février 1970), Paris, Desclée-Mame, 1992.
  • Congrégation pour le culte divin, Rituel de la consécration des vierges (31 mai 1970), Paris, A.E.L.F., 1990.
  • Jean-Paul II, Exhortation apostolique Vita consecrata (25 mars 1996), site du Vatican, etc.
  • N.Hausman, Où va la vie consacrée ? Essai sur son avenir en Occident, Bruxelles, Lessius, 2004.
  • J-M. HENNAUX, Le mystère de la vie consacrée. Passion et enfance de Dieu, Namur, Ed. Vie Consacrée, 1992.
  • J.-Cl. Lavigne, « Voici, je viens ». La vocation religieuse, Bayard, 2012.