Faculté Notre-Dame

Une nouvelle étape pour la Faculté Notre-Dame

Interview du P. Emmanuel Petit


Le Père Emmanuel Petit, professeur de droit canonique depuis 10 ans au Collège des Bernardins, préside la Faculté Notre-Dame au sein du Collège des Bernardins depuis septembre.

Pouvez-vous nous présenter la Faculté Notre-Dame et votre nouvelle responsabilité au sein de celle-ci ?

La Faculté Notre-Dame propose de se former à la théologie de manière diplômante. Elle délivre au nom du Saint-Siège des diplômes de baccalauréat, licence et doctorat en théologie.

L’auditoire est composé à la fois de futurs prêtres et de laïques qui souhaitent se former, avec le projet d’enseigner, ou de travailler au sein d’autres institutions de l’église… 

Mon rôle est de conduire la Faculté dans sa mission d’enseignement de la théologie, avec l’ensemble du corps professoral. La Faculté se veut au service du diocèse de Paris, car elle a été voulue par l’archevêque, mais elle rend ce service dans un sens beaucoup plus large.

En effet, elle est au service de l’étude de la théologie pour que l’évangile continue d’être annoncé au niveau local, en France mais aussi à l’étranger.

La rentrée est un temps fort au Collège des Bernardins : comment la vivez-vous ?

La rentrée s’est très bien déroulée avec notamment deux temps forts : le séminaire des professeurs et la rentrée académique.

Le séminaire permet aux enseignants de se rencontrer, d’échanger, et de réfléchir ensemble au projet pédagogique de la Faculté.

Deux journées de réflexions, où chaque professeur présente son projet, son séminaire, ses interrogations, afin que chaque enseignant soit partie prenante de la mission du Collège des Bernardins, et du diocèse.

Puis, la rentrée académique est un second temps fort qui nous permet d’être tous réunis ; à la fois enseignants, étudiants, et le bureau des élèves.

A l’issue d’une messe célébrée par l’archevêque de Paris, nous partageons un moment convivial avant la reprise des cours.

Cette année la Faculté fête ses 20 ans. Quels sont vos souhaits, vos attentes pour cette nouvelle étape ?

C’est effectivement une nouvelle étape car la Faculté se réorganise un peu cette année : une nouvelle équipe est en place, de nouveaux locaux sont disponibles pour les professeurs et le secrétariat…

La Faculté est encore jeune, et je souhaite continuer à développer son offre de cours, notamment pour les licences et les doctorats qui sont en construction.

Pour autant, elle est assez connue et déjà bien implantée. Cette année, nous avons près de 140 étudiants provenant d’horizons assez diverses : Paris, provinces, USA, Afrique, Vietnam, Corée…

Le patrimoine français religieux et intellectuel est très important, ce qui permet de former des théologiens de haut niveau dans notre pays, au service de l’église universelle et missionnaire.

Nous souhaitons, à travers la Faculté, transmettre et faire vivre ce patrimoine, pour être à la hauteur des défis d’aujourd’hui.

 

En ce moment au Collège des Bernardins :

9OCT
14DEC2019
Il est plus beau d’éclairer que de briller seulement
23OCT11h00
MYSTÉRIEUX VOYAGE EN ORIENT 1