Philosophie

316 - Tolkien et la philosophie (2016)


Séances

Lundi 20h-21h30
Premier cours lundi 17 octobre 2016
Une séance par mois
Les dates suivantes seront fixées par le professeur au premier cours


Philosophie et Sciences humaines
Art et culture religieuse : Littérature - Annuel

Tolkien était un philologue. Peut-on le lire en philosophe ?

Lui-même disait avoir évité les termes abstraits dans Le Livre des contes perdus (1918-1920). De même certaines formulations de l’essai Du conte de fées prennent des précautions pour ne pas se « retrouver la cible des philosophes ». Pourtant Tolkien, depuis The Clerkes Compleinte en 1922 jusqu’à Quelques notes sur la « philosophie » du Silmarillion à la fin des années 1950, mobilise la philosophie. Certains de ces amis parmi les Inklings intervenaient dans le débat philosophique. Il ne l’ignorait pas. Nous étudierons donc la place de la philosophie chez Tolkien, le rapport qu’il entretenait avec cette discipline, et si l’on peut parler de philosophie de Tolkien afin d’en dessiner les contours. Pour cela, le volume 10 de L’Histoire de la Terre du Milieu intitulé L’Anneau de Morgoth (encore non traduit aux éd. Bourgois) nous servira de support privilégié.

Aucune connaissance préalable n’est nécessaire pour suivre ce cours.