Formation doctrinale et pastorale

Séminaire : Théologie et Histoire (FACND 2019-20)


Formation doctrinale et pastorale - Semestre 1

Parce que la révélation de Dieu se dépose dans le récit biblique de l’histoire, l’histoire en retour se laisse appréhender comme lieu de la révélation divine et donc comme théologie.

Séances

Séance générale : Mardi de 14h à 16h
Sous-groupes : Jeudi de 14h30 à 16h (Mme Marie-Hélène GRINTCHENKO)
ou Vendredi de 14h15 à 15h45 (P. Antoine VIDALIN)

Objectifs

Parce que Dieu se révèle dans l’histoire et qu’en retour la révélation de Dieu éclaire  l’histoire entière du monde, de sa création à sa fin, la théologie et l’histoire sont dès l’origine essentiellement corrélées. Le séminaire veut interroger ce rapport et envisager la possibilité et les conditions d’une théologie de l’histoire.

Contenus

Parce que la révélation de Dieu se dépose dans le récit biblique de l’histoire, l’histoire en retour se laisse appréhender comme lieu de la révélation divine et donc comme théologie.

Pourtant cet accord originel entre théologie et histoire est entré avec les temps modernes en crise dès lors que la naissance d’une histoire scientifique remettait en cause les fondements historiques de la révélation et rejetait la théologie du côté de l’histoire de la théologie. Mais cette crise est elle-même  entrée en crise à l’âge post-moderne. Non seulement on se demande comment faire l’histoire après la Shoah mais l’idée même d’une vérité historique semble ébranlée au profit de la catégorie subjective de témoignage, voire de post-vérité.

Voilà qui sonne l’heure pour la théologie d’oser s’emparer à nouveau de cette question de l’histoire pour se demander si une théologie de l’histoire n’est pas à nouveau possible.

Méthode

Notre séminaire parcourra les principales périodes de cette évolution en trois parties :

  • Naissance corrélative du récit biblique de l’histoire et de la théologie de l’histoire.
  • La crise de la théologie liée à la naissance de l’histoire scientifique et la réponse blondélienne.
  • Enfin la situation post-moderne de l’histoire  après la Shoah, et les chemins possibles pour élaborer une théologie de l’histoire.

Evaluation

Une évaluation d’un devoir ou exposé.
Une évaluation de la participation globale au séminaire : animation de sous-groupe, compte-rendu de débat, participation au débats, détermination finale.

Bibliographie

  • DANIELOU, J., Essai sur le mystère de l’histoire,  Seuil, 1953.
  • HAZARD, P., La crise de la conscience européenne 1680-1715, Fayard, 1961 (Le Livre de Poche, 1994).
  • PROST, A., Douze leçons sur l’histoire, coll. « Points histoire », Seuil, 2010.
  • BLONDEL, M., Histoire et dogme. Les lacunes philosophiques de l’exégèse moderne, Œuvres complètes t. 2, PUF, 1997 (1904), p. 390- 453.
  • LUSTIGER, J.-M., L’alliance, Presse de la Renaissance, 2010.
  • BALTHASAR, H.-U. von, Théologie de l’histoire, (réédition Parole et Silence, 2003).