Formation doctrinale et pastorale

Séminaire : Théologie chrétienne du politique (FACND 2021-22)


Formation doctrinale et pastorale - Semestre 2

Séances

Séance générale : Vendredi de 8h45 à 10h15
Sous-groupes : Mardi de 16h à 17h30 (Mr Jean-Baptiste ARNAUD, Mr Grégoire FROISSART, Mr Félix RESCH et Mr Baudoin ROGER).

Pré-requis

Initiation à la morale sociale et à la doctrine sociale de l’Eglise.

Objectifs

Aider à comprendre la place et la vocation du pouvoir politique dans le dessein de Dieu. Pour ce faire, donner à percevoir la variété et l’évolution des formes historiques du rapport Église-État dans l'histoire de l'Europe et en proposer une évaluation théologique. Présenter l'apport spécifique de Vatican II en ce qui concerne la relation de l'Église aux sociétés politiques et civiles.

Argumentaire

Dans un premier temps, le séminaire parcourra les grandes étapes historiques de l'évolution du rapport entre l’Église et les régimes politiques qu’elle a rencontrées, en essayant de repérer pour chacune d'entre elles les principaux discernements théologiques qui l'ont accompagnée : l’Église et l’Empire dans le christianisme primitif ; la chrétienté du Moyen-âge et la doctrine médiévale des deux glaives ; le processus d’émancipation de la société politique durant la Renaissance, la Réforme et les Révolutions modernes ; la doctrine de la “société parfaite” chez Léon XIII.

Une seconde partie sera consacrée à l'apport de Vatican II, tout spécialement de la déclaration Dignitatis Humanae qui sera étudiée intégralement, et aux débats contemporains sur le statut des convictions religieuses dans les sociétés plurielles et sécularisées.

Méthode

Alternance d’exposés d’étudiants en séance générale avec des sous-groupes de lecture de textes.

Évaluation

Exposé oral ou devoir écrit. Participation au sous-groupe et au débat de séance générale.

Bibliographie

  • Tardivel Emilie, Tout pouvoir vient de Dieu. Un paradoxe chrétien, Paris, Ad Solem, 2015, 112 p.
  • Montcheuil (de) Yves, L’Église et le monde actuel, Éditions du Témoignage chrétien, 1945. 
  • Rahner Hugo, L’Église et l’État dans le christianisme primitif, Paris, Cerf, 1964, 367 p.
  • Cavanaugh William, Migrations du sacré, Paris, Éditions de L’Homme Nouveau, « Théologies de l’État et de l’Église », 2010, 254 p.
  • Ratzinger Joseph et Habermas Jürgen, Raison et religion. La dialectique de la sécularisation, Salvator, Paris, 2010.
  • Murray John Courtney, « Vers une intelligence du développement de la doctrine de l'Église sur la liberté religieuse » in Jérôme Hamer, Yves Congar (dir.), Vatican II - La liberté religieuse. Déclaration “Dignitatis humanae personae”, Paris, Cerf, 1967, p. 111-147.