Philosophie

315 - La rencontre des cultures pour une philosophie et une théologie de la culture


Séances

Mercredi 16h-18h - 24 séances
Premier cours : Mercredi 25 septembre 2019

Philosophie et Sciences humaines - Annuel

Ce cours est à la fois la suite et la reprise de ceux des deux dernières années pour un approfondissement ; d’autres oeuvres seront étudiées.

Nous sommes aujourd’hui en permanence confrontés à des cultures étrangères à la nôtre, quelle que soit cette dernière. La notion même de culture a besoin d’être soigneusement définie.

La culture trouve sa force dans le primat du Spirituel (saint Jean-Paul II), elle est le facteur majeur de la construction de la personne (Kierkegaard). Toute culture est une tension vers un absolu de beauté, de justice et de vérité, ce qui nous amène à considérer la valeur du prophétisme visionnaire et de l’expérience mystique (Baruzi). La « rencontre » des cultures (in contra) suppose qu’elles aient une intention commune, qui nourrit leur dynamique spirituelle, mais aussi qu’elles ont des approches différentes, que l’on peut formuler comme des options philosophiques ou théologiques. Cette unité de préoccupation alliée à une différence des cheminements constitue le coeur de notre réflexion. Nous partirons des textes scripturaires, considérés comme définissant un partage de la connaissance de Dieu entre les peuples (Ex 20, Dt 4). Cela conduit à proposer l’hypothèse d’une vocation des cultures, que Simone Weil par exemple applique aux peuples de l’Antiquité. Enfin la culture rend compte de cette expérience de l’absolu en une oeuvre artistique : picturale, poétique ou musicale, qui en témoigne. Nous réfléchirons sur les conditions de ce témoignage, quand se déploie la tentation du relativisme (post-vérité par exemple) et celle toujours renaissante de rétablir la barrière de la haine (Ep 2), tentations solidaires du totalitarisme.

Il est possible de suivre ce cours sans avoir suivi celui de l’année dernière ; tout comme il est également possible de l’avoir déjà suivi.