Jeudis Théologie

Qu’est-ce qu’une personne humaine ? 9 janvier 2014


Nous avons peu ou prou tous en tête l’article 1er de la Déclaration universelle des droits de l’homme et associons spontanément la notion de personne humaine à celle de dignité.

Mais le sens que nous donnons généralement à cette dernière notion n’a pas toujours prévalu et ne prévaut pas toujours, que ce soit dans nos pratiques quotidiennes ou dans certains domaines de la recherche scientifique. Par le passé ou pour certains, athées ou issus d’autres confessions, la dignité d’une personne est fonction de sa naissance ou du rôle qu’elle joue dans la société.

Rétorquer qu’elle est intrinsèque à la personne humaine dès sa naissance parce que celle-ci est douée de raison n’est pas suffisant. Pire, c’est un argument utilisé en bioéthique pour justifier certaines décisions qui remettent entièrement en cause notre humanité. Se dessinent alors, « au mieux » une humanité à deux vitesses, au pire une humanité exclusive. L’une et l’autre tendent, de fait, à reléguer au rang de sous-homme ou de matériau humain, tout être privé de ses facultés intellectuelles.

Sur quoi donc fonder l’égale dignité de tous les êtres humains, de leur conception à leur mort et quelles que soient les vicissitudes que la vie leur inflige ?

Quinze questions sur la foi – Les Jeudis Théologie du Collège des Bernardins

Marie-Nicole Boiteau

15€ Acheter

Questions sur la foi dans la vie de tous les jours

Mgr Jérôme Beau

15€ Acheter
En vidéo

Retrouvez l'intégralité des Jeudis théologie

Un rendez-vous de :