Mardis des Bernardins

Que nous reste-t-il en commun ?

Diffusion en direct sur le site internet, la page Facebook et la chaîne YouTube du Collège des Bernardins


« Exister dans le système, c'est souvent être assis derrière des vitres, face à un écran. Des forces nouvelles, mixtes de technique, d'économique et de numérique, ont fait leur apparition. D'une puissance hors norme, ces ultraforces modifient nos systèmes et les fragilisent, produisant le rejet du système, quand ce n'est pas la maladie ou la misère. Ce qui émerge alors est une surenchère entre un système fragilisé et des ultraforces décomplexées. » - Pascal Chabot, Exister, résister, Ce qui dépend de nous, PUF, 2017.

 

La pandémie que nous vivons accentue des situations de grandes fragilités qu'elles soient économiques, familiales ou dans les lieux médico-sociaux. La crise sanitaire met en lumière l’accroissement illimité du numérique dans l’organisation de la société, dans les lieux de travail, les services publics, l’école et dans nos vies quotidiennes.

La numérisation à outrance de la vie sociale, culturelle ou de l’enseignement, semble être autant de facteurs essentiels de l’isolement et de l’atomisation de la société où l’on ne se parle plus que par écrans interposés. Est-ce des habitudes passagères le temps d’une crise ou ne sont-elles pas aussi les symptômes d’une société habituée au consumérisme et à l’individualisme dans laquelle le numérique finit d’atomiser chaque personne : rupture de liens familiaux, politiques, associatifs.  

Devant ce constat, que nous reste-t-il en commun ? Sommes-nous face à une crise inédite du collectif ou face à un défi similaire à ceux rencontrés par le passé au sortir de grandes crises ? S’agit-il de retrouver un commun oublié ou de recréer ensemble des projets pour une société plus juste ? La crise écologique actuelle n’est-elle pas aussi un exemple d’un commun que nous avons à protéger ensemble ?  Cela nous amènera à nous poser la question de quel type de projets sont à mener ainsi que de l’échelle d’action à laquelle nous pouvons participer au bien commun.

Table ronde animée par des étudiants de la classe préparatoire Blomet. 

Pour aller plus loin

En partenariat avec :

ENC Blomet
logo ENC blomet