Mardis des Bernardins

Ni repli identitaire ni effacement : être chrétien aujourd’hui


En collaboration avec la Communauté Chrétienne Essec

Être chrétien au XXIe siècle : comment traduire ses valeurs en engagement ?

Comment les chrétiens peuvent-ils s’engager au nom de leur foi sans subir de récupérations idéologiques ? Les chrétiens ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde moderne qui depuis longtemps ne les attend plus ?

Faire l’avenir, rencontrer le monde en vivant sa foi de manière libre et décomplexée, un souhait qui anime de nombreux catholiques dont les voix se trouvent trop souvent réduites à deux postures stéréotypées : une première  « d’ouverture », tournée vers le monde au risque de s’y dissoudre et de noyer ses convictions religieuses dans un engagement aseptisé ; une seconde posture « identitaire » prompte à ériger face au monde moderne un « rempart de certitudes » protecteur et parfois moralisateur.

Etre chrétien aujourd’hui, un exercice périlleux ? Douloureux ? Joyeux ?

Le débat sera animé par Aurélie Godefroy, journaliste

Pour aller plus loin

Thierry Bizot, Catholique anonyme, Points, 2009

Philippe d'Iribarne, Chrétiens et modernes, Gallimard, 2016

Erwan Le Morhedec, Identitaire, le mauvais génie du christianisme, Editions du Cerf, 2017

Il y aura une vente de ces ouvrages en présence des auteurs à l'issue du débat.

Avec :
Noëlle benoist
Etudiante ESSEC,présidente de la communauté chrétienne de l'ESSEC
Thierry Bizot
Producteur de télévision et de cinéma (Fais pas ci, fais pas ça, Sept à huit)  
Philippe d'Iribarne
Sociologue, directeur de recherche au CNRS
Erwan Le Morhedec
Avocat, blogueur de Koztoujours  

En collaboration avec :

logo essec