Concerts du mercredi

Mozart et Salieri


Opéra en un acte sur une musique de Rimski-Korsakov d'après la nouvelle de Pouchkine, où l'on accuse Salieri d'avoir assassiné Mozart...

La légende d’un Mozart empoisonné par Salieri a fait couler beaucoup d’encre dans un XIXe siècle fasciné par la figure du génie. Plus encore que le ressort dramatique de la jalousie, c’est la question de la création artistique que travaille la pièce de Pouchkine, opposant de façon très romantique le génie à l’étude, l’inspiration à la patiente acquisition d’une technique.  Le personnage de Salieri est déchiré entre l’impression de l’injustice qui lui est faite, une admiration authentique pour Mozart, et un dégoût fataliste pour toute forme d’art. En 1897, Rimski-Korsakov met en musique cette courte tragédie dans un langage vocal souple, au plus près du théâtre parlé. 

Avec les artistes :

Laurent Arcaro, baryton ; Jérémy Duffau, ténor ; Gaspard Brécourt, piano