Musique
Double intégrale des quatuors à cordes Franz Schubert/Philip Glass

L’ultime quatuor

Dans le cadre du double intégrale des quatuors à cordes Franz Schubert/Philip Glass


Quatuor Tana © Nicolas Draps
Quatuor Manfred © Jean-Baptiste Millot

Programme :

Avec les Quatuors Manfred et Tana

  • Schubert Quatuor à cordes n.2 D 32 en ut M
  • Glass Quatuor à cordes n.6 (2013)
  • Schubert Quatuor à cordes n.15 D 887 op. post. 161 en sol M

MARIE BÉREAU, violon
LUIGI VECCHIONI,  violon
EMMANUEL HARATYK, alto
CHRISTIAN WOLFF, violoncelle

Fondé en 1986, par quatre musiciens issus des institutions internationales les plus réputées (Julliard School de New-York, Conservatoire de Genève, CNSM de Paris), le Quatuor Manfred remporte dès 1989 les deux concours les plus prestigieux ouverts aux jeunes quatuors: le concours de Banff (Canada), où pour la première fois un quatuor européen remporte le 1er Prix, et le concours d’Évian, avec le 1er grand Prix.

Ainsi reconnu au plus haut niveau, le Quatuor Manfred collabore avec de nombreux artistes de renom dont Mstislav Rostropovich, Yuri Bashmet, Jan Talich, Anne Queffélec, Jean-Claude Pennetier, Claire Désert, Nicolas Bône, Raphaël Oleg, Florent Héau, Pascal Moraguès, Paul Meyer, Romain Guyot, Raphaël Pidoux, Marc Coppey, Manuel Fischer-Dieskau, Xavier Phillips, Jean-Paul Fouchécourt, Pierre-Yves Pruvot…

Depuis sa création, le Quatuor Manfred est constitué de Marie Béreau (violon 1), Luigi Vecchioni (violon 2) et Christian Wolff (violoncelle), rejoints en 2008 par Emmanuel Haratyk (alto). Ensemble, ils développent de nouveaux projets et s’ouvrent à de nouvelles esthétiques, comme en témoignent les disques Bach/Coltrane (Zig-Zag Territoire 2008) et Heavens (Harmonia Mundi 2013) enregistrés avec le saxophoniste jazz Raphaël Imbert et la Compagnie Nine Spirit, ou encore son nouveau programme Bye Bye Berlin, inspirés de musiques des années 30, du classique au cabaret en passant par la musique de film, qui sera enregistré à l’automne 2016 avec la chanteuse Marion Rampal et Raphaël Imbert (sortie septembre 2017 – Harmonia Mundi).

En résidence à Dijon, le Quatuor Manfred a créé sa propre saison de musique de chambre au cours de laquelle il invite le public à découvrir les intégrales de grands compositeurs (Haydn, Beethoven, Schubert, Mozart et Jadin) et un volet moins connu de l’histoire de la musique, avec un répertoire français, abordé dans le cadre d’une collaboration avec le Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française de Venise. En 2016/2017, le Quatuor Manfred célèbrera son trentième anniversaire avec une saison entièrement dédiée à Schumann, Brahms, Tchaïkovski, compositeurs qui ont inspiré le Quatuor lorsqu’il a choisi son nom.

Pour cet anniversaire, le Quatuor Manfred ajoutera à sa discographie riche et saluée par la critique, un enregistrement du Quatuor opus 41 n°1 de Schumann et du Quatuor n°2 opus 22 de Tchaïkovski (sortie mai 2017 – Ed. Paraty – Distr. Harmonia Mundi).

Le Quatuor Manfred reçoit le soutien de l’État – Ministère de la Culture et de la Communication – Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne-Franche-Comté, au titre des ensembles musicaux et vocaux conventionnés.

Antoine Maisonhaute, violon
Ivan Lebrun, violon
Maxime Desert, alto
Jeanne Maisonhaute, violoncelle

Ni calculée ni préméditée, la singularité du quatuor Tana repose sur leur répertoire, indéniablement original et résolument contemporain. D’une seule voix, ses musiciens imposent quatre volontés et quatre énergies attachées aux traditions du quatuor mais également fermement décidés à en élargir le cadre pour aller chercher dans la création contemporaine une expression personnelle. Leur insatiable curiosité musicale leur fait explorer les multiples facettes, styles et richesses des partitions créées par des compositeurs vivants qu’ils proposent lors de leurs concerts où le grand répertoire et les chefs-d’œuvre de demain fraternisent sans complexe.

Leurs activités au service de la création ont été largement récompensées. Ils sont lauréats de la Fondation Proquartet-CEMC et de l’Académie du Festival de Verbier (musique de chambre) et obtiennent le Prix Fuga décerné par l'Union des Compositeurs Belges en 2012. Les membres du Quatuor Tana ont été les premiers lauréats HSBC de l'Académie de musique de chambre du Festival d'Aix-en-Provence en 2013 et ont obtenu en Belgique, la même année, une Octave de la Musique dans la catégorie Musique Contemporaine.

Le quatuor Tana se produit dans les grands festivals et meilleures salles du monde entier parmi lesquels la Biennale de Quatuors à Cordes à la Philharmonie de Paris, MUSICA à Strasbourg, Berlioz, La Folle Journée, Saint-Denis, IRCAM/Manifeste, Aix-en-Provence, Clé de Soleil à Lille, Musiques du GMEM, Controtempo, Verbier, Ars Musica, Klara, Darmstadt, Faithful à Berlin, Girona, San Sebastian, Mostra Sonora/Valencia, Palau de la Musica à Barcelone, Auditorium du Louvre, Villa Médicis à Rome, Pharos Foundation à Chypre, Wigmore Hall, Conway Hall, Festival Vale of Glamorgan, BOZAR, Konzerthaus de Vienne, Concertgebouw de Bruges, Auditorium de Dijon, Abbaye de Royaumont…

Le quatuor Tana est un pionnier en nouvelles technologies, ce qui en fait un partenaire privilégié des centres de recherches comme L'Ircam (Paris), le Centre Henri Pousseur (Liège), le GMEM (Marseille) et ArtZoyd (Valenciennes). Il est le créateur de la première pièce jamais écrite pour instruments hybrides, les Tanainstruments, du compositeur péruvien Juan Gonzalo Arroyo, présentée à Strasbourg en janvier 2015.

Le succès de leur CD (Intrada) réunissant l’intégrale des sept quatuors à cordes du compositeur français Jacques Lenot (Coup de cœur de l'Académie Charles Cros 2016) a encouragé leur aventure discographique. Leur deuxième disque pour le label Paraty, "Shadows", consacré à la musique saturée (Bedrossian, Cendo et Robin), est paru en janvier 2016 avec les honneurs de la presse. Un troisième enregistrement pour le même label de pièces pour quatuor et électronique sera disponible en 2017. Entretemps, le quatuor a sorti le 11 septembre 2016 une autre intégrale : celle de Steve Reich pour MegaDisc Classic, saluée du CHOC classica du mois de septembre 2016!

Le quatuor a suivi l'enseignement de maîtres reconnus tels Alfred Brendel, Gabor Takacs, ainsi que David Alberman, Andrés Keller, au sein des l'Académies d’Aix en Provence et Verbier. Dans le cadre des formations ProQuartet, il a eu la chance de travailler avec Paul Katz, Walter Levin, Eberhard Feltz, Alasdair Tait, Nicholas Kirchen, Louis Fima et Natalia Prishepenko.

En partenariat avec :

Avec le soutien de :

The Conny-Maeva Charitable Foundation