Formation Initiale 1ère année

Liturgie : célébrer la liturgie du Christ et de l’Église (FACND 2019-20)


Formation initiale 1ère année - Semestre 2 : Théologie

Avec la Constitution Sacrosanctum Concilium de Vatican II, la liturgie doit être essentiellement considérée comme la célébration du Mystère pascal du Christ par l’Eglise.

Pré-requis 

Pas de prérequis particuliers

Objectifs

Dans la dynamique de la constitution de Vatican II sur la liturgie Sacrosanctum Concilium, acquérir quelques principes de discernement théologiques et pastoraux dans cette discipline qui se trouve au croisement de l’Ecriture, la patristique, la dogmatique, l’ecclésiologie, la christologie, la sacramentaire…, sans la confondre avec les questions cérémonielles. Quatre convictions éclairent cet objectif : la liturgie est un lieu théologique, elle doit être abordée en tant qu’elle est une action totale, le mystère pascal du Christ est en son centre, il faut la penser avec Lumen gentium n° 10 (articulation sacerdoce commun et sacerdoce ministériel).

Contenus

Avec la Constitution Sacrosanctum Concilium de Vatican II, la liturgie doit être essentiellement considérée comme la célébration du Mystère pascal du Christ par l’Eglise. Cette célébration s’exprime dans un ars celebrandi à travers un langage qui lui est propre (signes, symboles et rites), l’assemblée qui célèbre, la Parole de Dieu comme annonce du salut, le temps dans lequel Dieu se révèle, l’année liturgique qui déploie le Mystère pascal, la Liturgie des Heures qui est la prière du Peuple de Dieu et un espace où se manifeste la foi au Christ ressuscité. L’approfondissement de ces éléments se propose de poser les bases d’une connaissance et d’un discernement théologique et pastoral qui ne se confond pas avec les aspects cérémoniels.

Méthode

Avec comme fil rouge de ce cours le thème de la célébration du Mystère du Christ dans le temps et dans l’espace, nous déclinerons les différents aspects constitutifs de toute célébration liturgique cités dans l’argumentaire. Nous nous appuierons sur un contact direct avec les sources scripturaires, patristiques et magistérielles, notamment les principes qui ont guidé la grande réforme liturgique de Vatican II. Nous espérons ainsi offrir aux étudiants une réflexion théologico-liturgique et les bases d’un discernement au service de situations pastorales concrètes.

Évaluation

Par mode d’oral sur une liste de thème qui sera proposée, de fiche de lecture à partir de la bibliographie du cours avec une appréciation critique, d’un dossier sur un sujet choisi et instruit par l’étudiant (~6 pages maximum).

Bibliographie

  • MARTIMORT A.-G., éd. L'Eglise en prière. Introduction à la liturgie, Paris, Desclée 1961, 1965, édition nouvelle, Desclée, Paris 1983-84, 4 vol.
  • GY P.-M., La liturgie dans l'histoire, Paris, Cerf, 1990.
  • TALLEY Th.-J., Les origines de l'année liturgique, Cerf, 1990.
  • BOUYER Louis, Le mystère pascal, Paris, Cerf, col. « Lex Orandi » n° 6, 1975.
  • CLERCK De Paul., L'intelligence de la liturgie, Cerf, Paris, 1995.