Mardis des Bernardins

Libre de croire ?


Un débat pour explorer les expressions et les défis contemporains de la liberté religieuse.  

La coexistence des trois grands monothéismes – judaïsme, christianisme et islam – autour de la Méditerranée pose les défis d’un vivre-ensemble et d’une compréhension mutuelle. Derrière la question de l’appartenance religieuse émerge celle de la citoyenneté et de la liberté. 

Comment la croyance, ou l’incroyance, sont-elles reçues, acceptées ? Quelles sont les récentes évolutions en matière de respect de la liberté de conscience, de la liberté de religion et de conviction sur les rives nord et sud de la Méditerranée ? Que nous disent ces évolutions ?

En clôture du séminaire de recherche « Liberté de religion et conviction en Méditerranée : les nouveaux défis », quatre personnalités viendront apporter leur expérience et leur expertise pour éclairer ces questions. 

Débat animé par Anne-Bénédicte Hoffner, journaliste à La Croix

[Vidéos] Ils nous ont dit :

"Il ne suffit pas de changer les lois, il nous faut aussi changer les mentalités"
- Nayla Tabbara, directrice de l’Institut de la citoyenneté et de gestion de la diversité de la Fondation Adyan

"La culture laïciste a un coup social élevé qu’on ne peut plus se permettre aujourd’hui"
- Yann Boissière, Rabbin

"Le combat pour la liberté de croire ?"
- P. Vincent Feroldi, directeur du service national pour les relations avec les musulmans à la CEF

Revivez cette soirée en images et en tweets :

 

Pour aller plus loin :

Avec :
Yadh Ben Achour
Juriste, spécialiste des théories politiques islamiques
P. Vincent Feroldi
Directeur du service national pour les relations avec les musulmans à la CEF