Mardis des Bernardins

L'ÉTERNITÉ AINSI DE SUITE

Lecture et violoncelle


En raison de la grève annoncée, cet événement est reporté à une date qui vous sera communiquée ultérieurement.

« Les très bons jours, je sens bien que je touche à quelque chose d'universel en faisant ce que je fais. Ça fait vibrer tout cet acte de créer avec les mains. » 

Nikola Zaric

Dans le livre L’éternité ainsi de suite, Marion Muller-Colard part à la rencontre de Nikola Zaric, sculpteur lausannois décédé en 2017.  Son œuvre lui révèle que « la vie ne se trace pas en ligne mais en ronde. Car toute mue est une perte et toute perte est un berceau. »

C’est dans la contemplation de la dernière œuvre réalisée par l’artiste, Christâne, une statue élevée sur une fine tige de cuivre, un homme à tête d’âne, les bras grands ouverts, que Marion Muller-Colard fait cette rencontre posthume.

« Je suis rentrée chez moi, j'ai tourné le dos au lac et je me suis éloignée. Mais quand je pense à Nikola, je me dis depuis ce jour que cette ligne de démarcation entre morts et vivants n'est en effet pas celle de la surface de la terre, eux en-dessous, nous au-dessus, mais plutôt celle du lac. Et que nous tous nous baignons dans les mêmes eaux, mêlés de vie et de mort, vivants de porter l'irréductible sève que nos morts ont versée en dépôt dans nos corps. » 

Marion Muller-Colard

Lecture musicale à 20h avec Marion Muller-Colard, lecture, et Sara Oswald, violoncelle

Rencontre à 21h avec Marion Muller-Colard

La rencontre est animée par Nathalie Sarthou-Lajus, rédactrice en chef adjointe de la Revue Études

Pour aller plus loin :

Avec :
Marion Muller-Colard
Écrivain et théologienne
Sara Oswald
Violoncelliste