Jeudis Théologie

Les paraboles de Jésus: historiettes ou révélations ?


Bien que genre littéraire préexistant, la parabole est utilisée par Jésus de manière bien plus intensive qu’elle ne l’est par les prophètes dans l’Ancien Testament (où elle est connue sous le terme de « mashal », « comparaison »).

Chacun aura pu constater que les Paraboles de Jésus ne sont pas immédiatement intelligibles. Mais parfois, plutôt que de nous laisser intriguer par elles, nous préférons les prendre comme petites histoires, interprétées de façon moralisante. Des leçons de vie, en somme. Or les Paraboles ne sont pas cela ou pas d’abord cela.

Pourquoi Jésus les utilise-t-il ? Est-ce par souci pédagogique, stratégique, pour attirer l’attention ? Le grec « parabolê » vient en effet du verbe « paraballein », « lancer de côté ». Il évoque l’idée d’une sortie de route, de faire faire un détour à ceux que l’on enseigne… Mais le caractère volontairement énigmatique que Jésus donne aux paraboles qu’Il emploie, renouvelant ce faisant le genre littéraire, manifeste également bien autre chose.

Quinze questions sur la foi – Les Jeudis Théologie du Collège des Bernardins

Marie-Nicole Boiteau

15€ Acheter

Questions sur la foi dans la vie de tous les jours

Mgr Jérôme Beau

15€ Acheter

Un rendez-vous de :

En vidéo

Retrouvez l'intégralité des Jeudis théologie