Rôle et évolution des religions abrahamiques

LES GUERRES DE RELIGIONS EN FRANCE ET L’


La seconde moitié du XVIe siècle est une période sombre de l'histoire de notre pays, marquée par la guerre civile, où s’affrontent catholiques et protestants. La conversion du roi Henri IV à la foi catholique est un acte non seulement politique, mais aussi personnel.

On commet un véritable contresens en voyant dans l'édit de Nantes de 1598 l'avènement d'un Etat arbitre au-dessus des confessions, et une étape décisive dans la marche triomphale de la laïcité à la française.

En effet, l’édit ne résout la situation que provisoirement. Louis XIII, est de nouveau confronté à des troubles religieux qui ne prennent fin qu'en 1629.

Il convient donc de remettre l'édit de Nantes à sa juste place – tout en reconnaissant ses conséquences capitales dans la vie interne de l'Eglise catholique en France, plus précisément dans son renouveau spirituel, pastoral et missionnaire.

Dans le cadre d’un cycle de conférences : "Rôle et évolution des religions abrahamiques en Méditerranée" coordonné par la Fraternité d’Abraham en collaboration avec le Collège des Bernardins, l'Institut Elie WiesellʼInstitut al Ghazâli de la Grande Mosquée de Paris ainsi que des Temples Protestants de Paris.

Avec Père David Gilbert, professeur à l’Institut Catholique de Paris.

Cycle de rencontres coordonné par

logo fraternite dabraham

 

En collaboration avec

logo institut-al-ghazali

logo Elie Wiesel