Conférences

Le XVIIIe siècle : la révolution catholique

Que se passe-t-il de nouveau au XVIIIe siècle ?


Conférence de Philippe SOLLERS en coordination avec le Pôle de Recherche.


Pour Philippe Sollers : un renouvellement, mieux une révolution catholique. La France accède à l’héritage baroque qu’elle a méconnu, malgré ses italianisants, et l’interprète au prisme du meilleur de son classicisme et de son catholicisme. L’ouverture est européenne et embrasse les arts, les mœurs et les idées politiques, submergeant tous les clivages : de Bach à Haydn et à Mozart, de Watteau à Fragonard, de Voltaire à Diderot et Maistre.
Cette révolution, qui a survécu au purgatoire du XIXe siècle et aux enfers du XXe, doit s’appeler catholique pour saisir qu’elle est trop universelle pour être dite nationale ou internationale.

Interview de Philippe Sollers suite à sa conférence "le XVIIIe siècle, la révolution catholique ?" au Collège des Bernardins le lundi 18 janvier 2010.