L'Observatoire de la modernité

« LE MAL QUI VIENT », REGARD D’UN PSYCHA


Si l'anéantissement de notre monde est devenu un horizon aussi certain que proche, que reste-t-il aux derniers hommes en sursis de cette « apocalypse sans royaume » ? 

La perspective de l'effondrement inéluctable, pour autant qu'on cesse de la considérer comme une hypothèse, rend vaine l'« herméneutique de la peur » qui espère encore éviter la catastrophe. Dès lors, ne faut-il pas redouter que la tentation du pire s'empare d'une partie de l'humanité acculée à l'imminence de sa propre destruction ? En explorant les conséquences morales du retour de la fin des temps, Pierre-Henri Castel se livre à une expérience de pensée qui permet d'envisager sur de nouveaux frais le rapport des sociétés contemporaines au mal.

Avec l’intervention de Pierre-Henri Castel, chercheur et psychanalyste français