Philosophie

317 - La révolution transhumaniste aura-t-elle lieu ? (2016)

Regard de philosophe sur le transhumanisme


Séances

Jeudi de 10h30 à 12h
Premier cours : jeudi 29 septembre 2016
 

Philosophie et sciences humaines - Semestre 1

Le transhumanisme s’impose désormais comme un sujet de préoccupation majeure.

S’immisçant dans toutes les dimensions de nos vies, les nouvelles technologies pourraient faire courir à l’ensemble du genre humain un risque existentiel et ce, en même temps qu’elles promettent à chacun de vivre mieux et plus  longtemps – better than well. Alors que pour les transhumanistes l’amélioration de l’homme par des technologies est un devoir moral, leurs adversaires perçoivent au contraire celle-ci comme quelque chose d’irréductiblement immoral, qui ne serait que le symptôme d’une fatigue, et d’un dégout de la vie. Mais par-delà ces dissensions, le mérite du transhumanisme est de nous inviter à réfléchir sur l’avenir de l’humanité. Que pouvons-nous raisonnablement espérer ? Quelles sont les propositions du transhumanisme ? Pourquoi en vient-il à s’imposer comme une évidence ? Où sont donc ses limites ? Existe-t-il des alternatives crédibles à lui opposer ?
Ce cours veut présenter les grands repères qui permettent de déchiffrer l’actualité du transhumanisme.
Il est également une invitation au courage pour s’ouvrir à l’ampleur de la raison afin de discerner la pertinence des questions qu’il pose et les écueils contre lesquels le transhumanisme, quelque soit sa forme, ne manquera pas d’échouer. Enfin, ce cours s’emploiera à formuler des pistes de solutions en accord avec la foi chrétienne, mais appuyées sur des raisons qu’il serait peut-être déraisonnable de rejeter sans un examen attentif.