Mardis des Bernardins

Frankenstein peut-il nous aider à comprendre le transhumanisme ?

Dans le cadre du séminaire Humanisme, transhumanisme, posthumanisme


« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. »
Rabelais, Pantagruel (1542)

En juin 1816, Mary Shelley, nourrie des Lumières et du romantisme, conçoit le personnage du Docteur Frankenstein. Ce médecin pense avoir trouvé le  moyen de façonner un être humain idéal. Il échoue tragiquement.

Deux siècles après, le contexte technoscientifique pourrait permettre au fantasme prométhéen de créer l’homme de devenir réalité. L’histoire peut-elle mieux se terminer ? Il nous incombe d’inventer une suite, moins noire que Le Dernier Homme, publié dix ans plus tard par Mary Shelley…

Pour aller plus loin

Travaux du séminaire Humanisme, transhumanisme, posthumanisme

Emissions sur France Culture - Grande traversée: Frankenstein! Bienvenue dans le monde des créatures artificielles

Académie Catholique de France, L'homme augmenté conduit-il au transhumanisme?, Editions Parole et silence, 2016

Nathanaël Jarrassé, "Le mythe de l'humain augmenté", Journal du CNRS, février 2014

Monette Vacquin, Frankenstein aujourd'hui: égarements et délires de la science moderne, Editions Belin, 2016

Avec :
Jean Duchesne
Co-fondateur de la revue internationale Communio Professeur de lettres, notamment auteur de Incurable romantisme ? Parole et silence, 2013
Nathanaël Jarrassé
Chargé de recherche CNRS, chercheur à l'Institut des systèmes intelligents et de robotique (Isir), UPMC
Archives

Retrouvez l'intégralité des Mardis des Bernardins

Nos partenaires

Croix

france-culture

Suivez l'actualité des Mardis des Bernardins 

 

rnd rnd