Mardis des Bernardins

Entre course à l’attention et qualité de l’information : quel avenir pour les médias ?

L'économie de l'attention s'est-elle instaurée au détriment de la qualité de l'information?


  Nous avons tous désormais accès à une quantité d’informations pertinentes (voire indispensables pour nos pratiques) bien supérieure aux capacités attentionnelles dont nous disposons pour en prendre connaissance […]. Tout le monde sait que la principale difficulté, aujourd’hui, n’est pas tant de produire un film, un livre ou un site Web, que d’attirer l’attention d’un public submergé de propositions, souvent gratuites, plus attrayantes les unes que les autres ».

Propos d’Yves Citton dans, « L’attention, un bien précieux », par Stéphanie Arc, CNRS Le journal, 17.07.2014

L’attention est un bien précieux, désormais âprement disputé, notamment par les médias. Jamais auparavant l’individu n’a été autant sollicité et submergé d’informations. Tandis que les médias traditionnels s'essoufflent, les nouveaux médias se cherchent. Notre attention est devenue un véritable marché. À quel prix ?

Débat organisé en collaboration avec les étudiants prépa de Notre Dame du Grandchamp et animé par Antoine Bellier, journaliste à RCF. 

Pour aller plus loin :

Yves Citton, Médiarchie, Editions du Seuil, 2017

Yves Citton, Pour une écologie de l’attention, Editions du Seuil, 2014

"Journalisme et bien commun à l'heure des algorithmes", Colloque sous la direction de Gemma Serrano et d'Eric Sherer, Collège des Bernardins, novembre 2014-novembre 2016 

Séminaire dirigé par Gemma Serrano et Eric Sherer, Actes du colloque "L'impact des algorithmes sur les médias et la culture", 21/11/2016

Le1hebdo-Qu'est-ce-que le 1? 

Le 1, n°97, semaine du 9 mars 2016, Qui choisit l'info?

Le 1, n°131, semaine du 23 novembre 2016, Qui contrôle les médias?