Mardis des Bernardins

Eglise et mémoire tchèque, entre liens et blessures



Contrairement aux autres nations d’Europe centrale (polonaise, slovaque, hongroise), l’identité tchèque s’est forgée principalement contre l’Église catholique. Le mouvement national tchèque est souvent présenté comme parallèle à celui de la sécularisation.

Si les temps forts de l’histoire nationale sont liés à ceux de l’Église, c’est de façon négative. Comment séparer la réalité historique du mythe national ?

L’Église, au-delà de ce stigmate, n’est-elle pas une institution vivante, susceptible de former et même de guérir la mémoire du peuple tchèque (commémorations, réconciliation, etc.) ? Comment la société laïque peut-elle accueillir un tel apport d’une institution jugée souvent trop traditionnelle et conservatrice ?

Avec :
Intervenant
S.Em. Duka
Cardinal Archevèque de Prague
Intervenant
Fr. Ludvik Grundman
Théologien
Intervenant
Patrick Guyomard
Psychanalyste
Mardi des Bernardins

Voir toutes les vidéos des Mardis des Bernardins

Ce Mardi des Bernardins a été retransmis sur KTO à 20h40 le jour même et en multidiffusion dans la semaine ; sur Radio Notre-Dame et sur RCF pour les mardis d’actualité.

En partenariat avec :

kto

rnd

Retrouvez une sélection de cours et de conférences sur francecultureplus.fr, le site de France Culture dédié à la vie des campus

france-culture