Entreprises humaines : écologie et philosophies comptables - 2020/2022

ÉCOLOGIE ET PHILOSOPHIES COMPTABLES


Ce colloque, qui vient conclure un séminaire de recherche du Collège des Bernardins, en partenariat avec l'université AgroParisTech, invite à s’intéresser à l’écologie et aux philosophies comptables. Ces dernières peuvent structurer la manière dont les entreprises prennent en considération les enjeux sociaux et environnementaux.

Colloque, une journée académique et une matinée, sur inscription, en présentiel ou en distanciel via zoom, (traduction en anglais en simultanée)

Symposium, an academic day and one morning, by registration, in person or in distance via zoom, (simultaneous English translation)

Comptabilité, philosophies et écologie. Ces mots semblent s’opposer et pourtant, tout les rapproche. Alors que l’écologie semble imprégner l’ensemble des débats actuels, la question est encore trop souvent traitée de manière technique et superficielle - tout comme d’ailleurs notre vision de la comptabilité.

L’écologie exige pourtant que nous ré-interrogions nos relations au monde, et que nous posions les bases de nouvelles formes d’organisations et d’entreprises humaines. Or comment concevoir, construire, cadrer, l’action humaine ? C’est justement le rôle dévolu à la comptabilité depuis les débuts des civilisations et que l’on retrouve dans nos systèmes organisationnels modernes.

Durant trois années, une équipe multi-disciplinaire de recherche (gestionnaires, économistes, philosophes, écologues, juristes, anthropologues, etc.), issue d’institutions académiques, françaises et britanniques, et de la société civile, en collaboration avec des artistes, s’est ainsi emparée de questions : quelle écologisation de la comptabilité au service de quel projet de société écologique ? Quels enjeux pour penser autrement la comptabilité mais aussi l’écologie ? Que veut dire prendre au sérieux la piste de la comptabilité, comme véritable système philosophique de l’action humaine, au niveau des entreprises et des écosystèmes, pour aborder les questions écologiques ? Et quelles dérives potentielles ?

Ce colloque, organisé en une journée académique et une matinée avec des décideurs, sera l'occasion de conclure et présenter une synthèse de ce programme.

Le programme de recherche a été accompagné par des projets artistiques, menés par Julien Avril et la Compagnie Enascor et par Deborah Fischer.
Deux œuvres artistiques conçues à l’occasion du programme de recherche viendront apporter leur regard sur les réflexions de ce colloque :

  • interventions au colloque de théâtre documentaire par Julien Avril et la Compagnie Enascor
  • exposition des œuvres de Deborah Fischer (Petit Auditorium du Collège des Bernardins)

Ce colloque est dirigé par les co-directeurs du séminaire de recherche Entreprises humaines : écologie et philosophies comptables du Collège des Bernardins :

  • Clément Feger, maître de conférences en Gestion environnementale à AgroParisTech, chercheur à l’Université de Montpellier-MRM (Montpellier Recherche en Management), co-directeur scientifique de la Chaire Comptabilité écologique
  • Alexandre Rambaud, maître de conférences en Sciences de gestion à AgroParisTech-CIRED (Centre de Recherche International sur l’Environnement et le Développement), chercheur associé à l’Université Paris Dauphine, co-directeur & Co-directeur scientifique de la Chaire Comptabilité écologique
  • P. Baudoin Roger, théologien, Collège des Bernardins

Journée académique (chercheurs, universitaires, scientifiques..) – 9h à 18h

Restitution des travaux de l’équipe de recherche multidisciplinaire, composée d’une trentaine de membres, qui ont eu lieu de Décembre 2019 à Juillet 2022.

9h00 – 9h15 OUVERTURE
P. Olric de Gélis, théologien, directeur du Pôle de Recherche du Collège des Bernardins
9h15 – 9h30 INTRODUCTION ET PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU PROGRAMME DE RECHERCHE ENTREPRISES HUMAINES : ÉCOLOGIE ET PHILOSOPHIES COMPTABLES

Clément Feger, co-directeur du programme de recherche & co-directeur du département Économie et Société du Collège des Bernardins, maître de conférences en Gestion environnementale à AgroParisTech, chercheur à l’Université de Montpellier-MRM (Montpellier Recherche en Management), co-directeur scientifique de la Chaire Comptabilité écologique

Alexandre Rambaud, co-directeur du programme de recherche & Co-directeur du Département Économie et Société du Collège des Bernardins, maître de conférences en Sciences de Gestion à AgroParisTech-CIRED (Centre de Recherche International sur l’Environnement et le Développement), chercheur associé à l’Université Paris Dauphine, co-directeur & Co-directeur scientifique de la Chaire Comptabilité écologique

9h30 – 10h25 PANEL 1
REPENSER LES ENTREPRISES HUMAINES FACE À LA CRISE ÉCOLOGIQUE : QUELS ENJEUX (COMPTABLES) ?

Matthieu Delabie, adjoint Chef de Service / Management des projets transverses, chargé des thématiques Biodiversité & Finance, Innovation et Recherche, Office Français de la Biodiversité (OFB)

Clément Morlat, socio-économiste, directeur exécutif du Cercle des Comptables Environnementaux et Sociaux (CERCES), coordinateur scientifique de la Chaire Comptabilité Ecologique

Julien Avril et la Compagnie Enascor

10h25 – 11h10 PANEL 2
REGARDS SUR LES COMPTABILITÉS « VERTES » ACTUELLES : PROPOSITION D’UNE GRILLE D’ANALYSE CRITIQUE

Véronique Blum, maîtresse de conférences en Sciences de Gestion, Université Grenoble Alpes

Shona Russell, Senior lecturer à la School of Management, Université de Saint Andrews (GB), co-directrice du Center for Social & Environmental Accounting Research (CSEAR)

11h10 – 11h30 PAUSE
11h30 – 12h00 QUESTIONS DU PUBLIC
12h00 – 12h15 PRÉSENTATION DU TRAVAIL ARTISTIQUE ET DE L’EXPOSITION DE DEBORAH FISCHER
12h15 – 13h30 PAUSE DÉJEUNER
13h30 – 13h40 TRANSITION THÉÂTRALE

Par Julien Avril et la Compagnie Enascor

13h40 – 14h25 PANEL 3
LES COMPTABILITÉS DANS L’HISTOIRE : FOCUS SUR LES DIMENSIONS ANTHROPOLOGIQUES D’UNE PRATIQUE ANCIENNE

Yulia Altukhova-Nys, maîtresse de conférences en Sciences de Gestion, Université de Reims Champagne-Ardenne

Alexandre Gaudin, socio-anthropologue, ingénieur de Recherche à AgroParisTech, chercheur associé à l’UMR SENS (Savoirs, Environnement, Sociétés)

14h25 – 14h35 TRANSITION THÉÂTRALE

Par Julien Avril et la Compagnie Enascor

14h35 – 15h20 PANEL 4
DES FONDEMENTS DE LA COMPTABILITÉ À SA RÉORIENTATION VERS UN PROJET DE SOCIÉTÉ ÉCOLOGIQUE

Jennifer Bardy, maîtresse de conférences en Droit privé, Université Nice Côte d’Azur
En collaboration avec Clément Carn, maître de conférences en Sciences de gestion, Université Paris Dauphine & Denis Couvet, professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle, Président de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité

15h20 – 15h40 PAUSE
15h40 – 15h50 TRANSITION THÉÂTRALE

Par Julien Avril et la Compagnie Enascor

15h50 – 16h50 PANEL 5
QUELLES MÉTHODES COMPTABLES POUR DES ENTREPRISES HUMAINES ÉCOLOGIQUES ? PROPOSITION D’ARTICULATION ENTRE CARE (COMPREHENSIVE ACCOUNTING IN RESPECT OF ECOLOGY) ET LA « COMPTABILITÉ ECOSYSTÈME-CENTRÉE »

Clément Feger
Alexandre Rambaud

16h50 – 17h00 TRANSITION THÉÂTRALE CONCLUSIVE

Par Julien Avril et la Compagnie Enascor

17h00 – 17h30 QUESTIONS DU PUBLIC
17h30 – 17h40 CONCLUSION

Hervé Gbégo, président du Comité « Normalisation extra-financière et RSE » au Conseil National de l’Ordre des Experts-Comptables (CNOEC)

17h40 – 17h45 FERMETURE

Les questions sont à poser, soit sur le chat (distanciel), soit sur des papiers fournis (présentiel) – à déposer dans une boîte mise à disposition. L’équipe de recherche répondra par une synthèse aux questions.

Gratuit, inscription obligatoire, présentiel ou distanciel via zoom : INSCRIPTION 2 DECEMBRE

Tables rondes (ouvert au public) – 9h30 à 13h

9h30 – 9h40 OUVERTURE

P. Baudoin Roger, théologien, co-directeur du programme de recherche, Département Économie et Société du Collège des Bernardins

9h40 – 10h20 PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU PROGRAMME DE RECHERCHE

Clément Feger, co-directeur du programme de recherche & co-directeur du département Économie et Société du Collège des Bernardins, maître de conférences en Gestion environnementale à AgroParisTech, chercheur à l’Université de Montpellier-MRM (Montpellier Recherche en Management), co-directeur scientifique de la Chaire Comptabilité écologique

Alexandre Rambaud, co-directeur du programme de recherche & Co-directeur du Département Économie et Société du Collège des Bernardins, maître de conférences en Sciences de Gestion à AgroParisTech-CIRED (Centre de Recherche International sur l’Environnement et le Développement), chercheur associé à l’Université Paris Dauphine, co-directeur & Co-directeur scientifique de la Chaire Comptabilité écologique

10h20 – 10h30 TRANSITION THÉÂTRALE

Par Julien Avril et la Compagnie Enascor

10h30 – 10h45 PAUSE
10h45 – 12h15 TABLE RONDE

Animation : Jérôme Bonaldi, journaliste

Fabrice Bonnifet, président du Collège des Directeurs Développement Durable (C3D)
Pascal Durand, député Parlement Européen (Groupe Renew Europe)
Hervé Gbégo, président du Comité « Normalisation extra-financière et RSE » au Conseil National de l’Ordre des Experts-Comptables (CNOEC)
Ciprian Ionescu, responsable « Capital Naturel » du WWF France
Ute Meyenberg, secrétaire nationale CFDT Cadres, Vice-présidente d'EUROCADRES
Diane Simiu, adjointe du Commissaire Général au développement durable au Ministère de la transition écologique

12h15 – 12h45 DÉBAT AVEC LE PUBLIC
12h45 – 13h00 PRÉSENTATION DU TRAVAIL ARTISTIQUE ET DE L’EXPOSITION DE DEBORAH FISCHER
13h00 FERMETURE

Gratuit, inscription obligatoire, présentiel ou distanciel via zoom : INSCRIPTION 3 DECEMBRE

Exposition : Archéologie du présent

À travers le programme de recherche du Collège des Bernardins Entreprises humaines : Écologie et philosophies comptables, l’artiste Deborah Fischer tente d’interroger différentes manières de comptabiliser l’empreinte que nous laissons dans notre environnement. Ainsi, elle met en place une « archéologie du présent » à partir d’objets collectés dans la rue, et transformés par différents processus créatifs.

Ce projet a pour objectif de mettre en exergue notre rapport aux objets en questionnant à la fois leur valeur, leur perte d’utilité, leur potentiel esthétique et leur pérennité. Ces objets abandonnés, juste au coin d’une poubelle ou à l’angle d’une rue, sont laissés là, résignés. Sans statut, parfois inclassables. Que sont-ils ? Ils témoignent du désir d’accumulation dans lequel l’Homme s’est enfermé et de son besoin de s’en libérer.

Deborah Fischer est diplômée de l’ENSAAMA en Design Textile et de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Depuis plusieurs années, elle collecte des « presque rien », ces éléments qui ont perdu leur utilité mais qui gardent en eux une charge plastique et émotionnelle. À travers cette démarche, il y a un questionnement autour de l’environnement, de la trace qu’on y laisse. (Petit auditorium du Collège des Bernardins)