Jeunes talents

D.I.V.A / Simon Ghraichy


En partenariat avec Deutsche Grammophon France, le Collège des Bernardins accueille le temps d’une soirée deux nouvelles signatures du label, de jeunes musiciens qui partagent une vision résolument moderne et audacieuse du grand répertoire classique.

@mllepix
@mllepix
@mllepix
@mllepix
@mllepix
@mllepix
D.I.V.A
Simon Ghraichy, pianiste

Comme un hommage à ses racines plurielles, le jeune prodige français d’origine libano-mexicaine Simon Ghraichy vient s’illustrer dans un programme cosmopolite et inattendu « Liszt et les Amériques ». Le compositeur hongrois, intrigué et fasciné par le Nouveau Monde –qu’il n’a pourtant jamais visité par appréhension de la traversée de l’Atlantique en bateau- a entretenu une relation étroite avec les Amériques en étant une source d’inspiration féconde pour les compositeurs autochtones, une figure exemplaire pour les musiciens de son temps et à venir (Villa-Lobos, Gottschalk, Lecuona, Godowski). Fruit d’affinités musicales, ce programme à la fois virtuose et singulier est une invitation au voyage.

En seconde partie, D.I.V.A, cinq chanteuses lyriques accompagnées d’un quatuor à cordes, revisite de grands opéras dans un format réduit d’une dizaine de minutes chacun. Comme une succession de tableaux, chaque opéra est présenté de manière actuelle et contemporaine, humoristique, sérieuse ou décalée par les personnages sur scène. Réduites dans leur essence, portées par des femmes qui chantent tous les rôles –masculins inclus-, chaque œuvre s’offre une nouvelle jeunesse. Ces adaptations innovantes et ludiques traversent les frontières de genre, prennent un nouveau sens et deviennent accessibles au plus grand nombre.

1ère partie : Simon Ghraichy, pianiste

2ème partie : D.I.V.A
Flore Philis, (soprano 1), Grace Carter (soprano 2), Jazmin Black Grollemund (soprano 3), Marie Menand (mezzo 1), Audrey Kessedjian (mezzo 2)
Hugues Borsarello (1er violon), Alice Bourlier (2nd violon), Benachir Boukhatem (alto), Barbara Leliepvre (violoncelle)
Manon Savary, mise en scène
Olivier Rabet, arrangements

En partenariat avec :


logo question d'artiste