Jeudis Théologie

Dieu veut que tous les hommes soient sauvés, est-ce possible ?



Pour le formuler autrement : au bout du compte, l’Enfer est-il vide ?

C’est ce que se plût et se plaît à affirmer tout un courant de pensée qui ne date pas du XXe siècle mais au moins du XVIIe siècle. Or ceux qui nous garantissent que l’Enfer sera vide escamotent quasi systématiquement (et par nécessaire) le rôle central de Jésus dans l’Évangile et parmi les hommes. De fait, au XVIIe siècle, les partisans du « tous sauvés » étaient les déistes (ainsi qu’ils se qualifiaient eux-mêmes), c’est-à-dire comme leur nom l’indique, des gens qui croient en Dieu mais pas en l’Incarnation ; qui voient en Jésus un sage au message merveilleux et au comportement exemplaire, doctrine implicite de beaucoup de nos contemporains.

Il faut pourtant tenir ce paradoxe dont les termes sont les suivants : Dieu veut que tous les hommes soient sauvés mais il y a peu d’élus. On tentera de montrer avec Teilhard de Chardin que l’Enfer est une composante du Salut.

Quinze questions sur la foi – Les Jeudis Théologie du Collège des Bernardins

Marie-Nicole Boiteau

15€ Acheter

Questions sur la foi dans la vie de tous les jours

Mgr Jérôme Beau

15€ Acheter

Un rendez-vous de :

En vidéo

Retrouvez l'intégralité des Jeudis théologie