Musique

Concert : the Tempest

Temps fort de la résidence de la compagnie vocale et instrumentale


Avec l'ensemble La Tempête (dir. Simon-Pierre Bestion).

Photo : Hubert Caldaguès - PhotoHeart


La compagnie vocale et instrumentale La Tempête ( anciennement Chœur Luce Del Canto ) en résidence au Collège des Bernardins depuis septembre 2014, a ponctué la saison de sa présence à plusieurs occasions notamment lors du Festival des Heures cette même année.

Il semblait important de témoigner du travail de longue haleine mené par ces musiciens de talent en leur offrant la possibilité de présenter un projet mis en place tout au long de l’année et qui donne son nouveau nom à cet ensemble : la Tempête.

Ce projet ambitieux a pour origine The Tempest, ultime opus de William Shakespeare (1564-1616), créé en 1611 et qui semble réunir dans une sorte de testament les thèmes fondateurs et la philosophie du maître anglais. Cette œuvre explore toutes les facettes de l’Homme et s’inscrit dans la démarche d’ouverture à l’autre et à soi-même portée par la saison musicale des Bernardins : l’image de ces naufragés sur une île déserte étant à la fois le témoignage d’une quête initiatique et le symbole des comportements humains. Revenir à l’homme en le définissant par sa diversité était donc pour l’Ensemble La Tempête un bel hommage au projet du Collège des Bernardins.

 En choisissant cette œuvre comme fondement architectural de son projet, l’Ensemble, porté par Simon-Pierre Bestion exprime les différents aspects de sa recherche et de son travail. Développant une œuvre chorégraphique autant que chantée, ces musiciens témoignent de l’importance accordée pour eux à la gestuelle et à la mise en scène. Le répertoire est très large ne se limitant pas à des pièces spécialement écrites pour The Tempest telles que celles de Matthew Locke mais traversant  les époques et les styles musicaux pour mieux refléter l’esprit pluriel de la pièce.

Programme

Ouverture
1. Introduction, The Tempest (1674) - Matthew Locke  (v. 1621 – 1677)
Instrumental

2. Gaillard, The Tempest (1674) - Matthew Locke  (v. 1621 – 1677)
Instrumental

3. Gavot, The Tempest (1674) - Matthew Locke (v. 1621 – 1677)
Instrumental


ACTE I

Scène 1
4. Dance of fantastik spirits, The Tempest (1674) – Anonyme
Instrumental

Scène 2
5. Let mine eyes run down with tears, Anthem Z 24 (v. 1682) - Henry Purcell (1659 – 1695)
Choeur mixte, cinq solistes1 et basse continue

6. Come unto this yellow sands, Songs of Ariel (1949) - Frank Martin (1890 – 1974)
Choeur mixte a cappella

7. Full Fathom five, Songs of Ariel (1949) - Frank Martin (1890 – 1974)
Choeur mixte a cappella

8. Lilk, The Tempest (1674) - Matthew Locke (v. 1621 – 1677)
Instrumental

 

ACTE II

Scène 1
9. Falling star (2005) - Philippe Hersant (1948)
Choeur et viole de gambe2

Scène 2
10. Curtain tune, The Tempest (1674) - Matthew Locke (v. 1621 – 1677)
Instrumental

11. Jehova quam multi sunt hostes mei, Anthem Z135 (v.1682) - Henry Purcell (1659 – 1695)
Choeur mixte, cinq solistes1 et basse continue

12. Rustick Air, The Tempest (1667) - Matthew Locke (v. 1621 – 1677)
Instrumental

 

ACTE III

Scène 1
13. Dorinda's song, The Tempest (1674) – James Hart (1647-1718)
Soprano solo3 et ensemble instrumental

Scène 2
14. A circle in the sand4 (2001) - Thierry Pécou (1965)
Violon solo4 et double choeur mixte

Scène 3
15. Saraband, The Tempest (1674) - Matthew Locke (v. 1621 – 1677)
Instrumental

16. You are three men of sin, Songs of Ariel (1949) - Frank Martin (1890 – 1974)
Choeur mixte a cappella et soliste mezzo-soprano5

17. Minoit, The Tempest (1674) - Matthew Locke (v. 1621 – 1677)
Instrumental

 

ACTE IV

Scène 1
18. Before you can, Songs of Ariel (1949) - Frank Martin (1890 – 1974)
Choeur mixte a cappella

19. Pour un rituel imaginaire (1991-92) - Thierry Pécou (1965)
Trois flûtes à bec basses6

20. Martial Jigg, The Tempest (1674) - Matthew Locke (v. 1621 – 1677)
Instrumental

 

ACTE V

Scène 1
21. O God thou hast cast us out, Anthem Z36 (v.1682) - Henry Purcell (1659 – 1695)
Choeur mixte, cinq solistes1 et basse continue

22. Where the bee sucks, Songs of Ariel (1949) - Frank Martin (1890 – 1974)
Choeur a cappella

23. Canon à quatre, The Tempest (1667) - Matthew Locke (v. 1621 – 1677)
Instrumental

Epilogue
24. Hear my Prayer, O Lord, Anthem Z15 (v.1682) - Henry Purcell (1659 – 1695)
Huit solistes 7  

 
 

Fondée en 1991 par Marcel Landowski, sous l’égide de la Ville de Paris...
Lire la suite
 

Avec le soutien de :


logo question d'artiste

Avec le soutien de :

The Conny-Maeva Charitable Foundation
logo sacem logo fondation orange mécénat muscial société générale