Table ronde

CARAVAGE ET LE MONDE ROMAIN 1600


Le Caravage initie une véritable révolution en peinture. Comment la comprendre ?
Comment dialoguait-il avec les autres peintres romains ?
Quelle a été l’influence du Concile de Trente, de la musique de Palestrina, ou encore de la spiritualité de saint Philippe Néri ?

Dialogue autour des œuvres des maîtres italiens exposés au musée Jacquemart-André au cours de l’exposition Caravage à Rome, amis et ennemis, jusqu’au 28 janvier 2019.

Avec :

P. Yves Trocheris, prêtre de l’Oratoire, curé de Saint-Eustache
Pierre Curie, conservateur du musée Jacquemart-André
Mathieu Lours, historien, auteur de plusieurs ouvrages sur Saint Sulpice et l’architecture religieuse du Grand Siècle
Camille Villanove, musicologue


La table ronde était animée par des étudiants des classes préparatoires littéraires de l'ENC Blomet.


Choeur interprétant des oeuvres de Palestrina, composé de Marthe Davost (soprano), Gaël Lefèvre (alto), Damien
Rivière (ténor), Charles Wattebled (basse).

 

[Vidéos] Elles/Ils nous ont dit :

" Des œuvres à destination sacrée : le point commun entre le peintre Caravage et le compositeur Palestrina " - Camille Villanove, musicologue

"Etre peintre en 1600 à Rome, c’est être au cœur de la création artistique européenne" - Pierre Curie, conservateur du musée Jacquemart-André

Revivez cette soirée en images et en tweets :

En partenariat avec :

ENC Blomet
logo ENC blomet