Musique

Bachar Mar-Khalifé et Faraj Suleiman

Paris Music Festival


En forme d’invitation au voyage, cette soirée exceptionnelle donne carte blanche au franco-libanais Bachar Mar-Khalifé et au palestinien Faraj Suleiman, tous deux pianistes, compositeurs et interprètes.

bachar mar khalife1
Bachar Mar-Khalifé © Clement Legrand
bachar mar khalife2
Bachar Mar-Khalifé © Clement Legrand
Faraj-Suleiman
Faraj Suleiman © Mehdi-Benkler

Dans des compositions originales, ces insatiables musiciens explorent de manière singulière les infinies possibilités du piano, au confluent du classique et du jazz contemporain, du répertoire sacré et profane, de la musique traditionnelle arabe et des rythmes orientaux.

Fils d'un célèbre compositeur et joueur d'oud, Bachar Mar-Khalifé, qui fuit à six ans la guerre civile au Liban, interprète en piano solo son nouvel album The Water Wheel, dans lequel il chante l’exil et la foi. Le projet est un hommage au disque Escalay, The Water Wheel du Nubien Hamza El Din paru en 1971 qui collecta les musiques traditionnelles des populations de villages de Nubie (Afrique), bientôt engloutis par la construction du barrage d’Assouan. De ce vivier de musique populaire, Bachar Mar-Khalifé tisse une œuvre singulière où se rencontrent écriture et improvisation, intensité émotionnelle et silence…. Qualités chères à son héros musical, Hamza El Din. 

En première partie, Faraj Suleiman réunit tradition orientale et occidentale dans des compositions originales fortement influencées par les mélodies arabes, qu’il aime à mêler au jazz et au tango.

Faraj Suleiman, suivi de Bachar Mar-Khalifé, piano solo

En partenariat avec Paris Music Festival

Vous pourriez aimer aussi :


Yom Trio

En partenariat avec :