Philosophie
Institut supérieur de sciences religieuses

311 - Approcher la pensée de Bergson - 2017


Séances

Mardi de 14h30 à 16h30 - 12 séances
Premier cours : mardi 26 septembre 2017

Philosophie et Sciences humaines - Semestre 1

Bergson est ce penseur en quête d’un concret authentique et manifeste, récusant non pas la fécondité de la science, mais la prétention à majorer ses constructions théoriques au détriment du regard libre d’un sujet spontanément ouvert à sa propre perception.

Comme Husserl, Bergson entend nous émanciper de l’abstrait pour « revenir aux choses mêmes » ; son souci est de nous porter à renouer avec l’immédiat en nous libérant de toute interposition en voilant la saisie. Aussi, à partir de quelques pages choisies, nous mettrons d’abord en évidence le corps comme organe d’action disponible aux choses mêmes, pour statuer, corrélativement, sur le rôle de la perception et sa fonction discriminatrice. Cet examen invitera à prendre en compte la perception chez l’enfant que nous comparerons à celle de l’artiste : ce dernier, par son voir, touche une réalité en deçà du langage lui-même. On prendra dès lors la mesure de la critique bergsonienne du langage pour nous poser ultimement la question suivante : quelle conception de la conscience le bergsonisme nous lègue-t-il ? La dualité vie psychologique/monde physique est-elle encore pertinente ?