Art et Culture

Résister

Dans toute création, il y a quelque chose qui résiste »

Georgio Agamben, Création et anarchie ; l'œuvre à l'âge de la religion capitaliste.
résister
 

Résister, du latin « sisto », c’est s’arrêter, pour penser, pour contempler.

Cet aspect contemplatif n’est pas un état passif. Il implique une relation au monde singulière, une relation d’usage inappropriable, selon le concept franciscain. Il ouvre aux notions de pauvreté et de richesse, qui rejoignent nos préoccupations contemporaines : « Nous sommes devenus pauvres pour devenir riches ». La puissance de création s’exprime aussi dans la conscience de notre fragilité. 

Ainsi, habiter n’est pas remplir. Résister n’est pas faire table rase du passé, c’est au contraire puiser dans l’héritage comme on boit à une source. Riche de son dénuement, habité de sa contemplation, puissant dans la conscience de sa fragilité, porteur d’un nouveau regard, l’artiste met en lumière le monde, il est révélateur de sens.

Le premier jeudi de chaque mois, nous nous donnons rendez-vous pour une nouvelle vidéo. Première vidéo : jeudi 3 décembre 2020.

  • Résistance et désœuvrement.
    Alberto Giacometti, l’Homme qui marche
  • Résistance et puissance de l’impuissance, fragilité.
    Tadashi Kawamata, œuvres diverses
  • Résistance et contemplation.
    Caspar David Friedrich, Le voyageur contemplant une mer de nuages, paysage d’hiver
  • Résistance et liberté.
    Marc Chagall, L’autoportrait aux 7 doigts

Vidéos

Teaser
Résistance et désœuvrement. Alberto Giacometti, l’Homme qui marche

Avec

Mélina DE COURCY
Voir sa fiche

Pour aller plus loin

  • Georgio Agamben, Création et anarchie ; l'œuvre à l'âge de la religion capitaliste, Rivages, 2019
  • Yves Bonnefoy, Alberto Giacometti, Biographie d'une œuvre, Nouv. Ed. Paris : Flammarion, 2012