« L'humain au défi du numérique »


Jacques-Francois Marchandise : L’humain au défi... par college-des-bernardins

Compte-rendu Chaire - L’Humain au défi du numérique

Écouter l'interview de Jacques-Francois Marchandise sur LUDO MAG Écouter l'interview du Père Frédéric Louzeau, On en parle aux Bernardins sur RADIO NOTRE DAME Écouter et regarder l'interview de Louise Merzeau au Collège des Bernardins Écouter et regarder l'interview Dominique Cardon au Collège des Bernardins

Le déploiement dans notre vie et dans notre environnement du numérique, des technologies et des usages associés est en passe de modifier profondément notre humanité, d’altérer nombre de paramètres qui font que nous nous pensons humains et agissons comme tels.

Ainsi le numérique change le rapport que nous entretenons avec notre mémoire et la manière dont nous pouvons envisager de transmettre les savoirs (opendata …). Il change notre manière d’entrer en contact et de rester en relation avec les autres (réseaux sociaux, jeux et avatars).
Il change les modalités et les dynamiques d’action collective. Il détruit certains emplois et en fait émerger de nouveaux, sans que nous sachions encore s’il y aura équivalence en quantité et en qualité entre les uns et les autres. Il multiplie les possibilités de surveillance des individus et remodèle l’espace de leur vie privée.
En ouvrant de vastes perspectives à la médecine prédictive, il modifie la représentation que nous nous faisons de notre santé, et notre capacité à accepter le handicap ou la maladie (homme augmenté, transhumanisme …). Il altère notre rapport aux objets, désormais « intelligents », capables d’agir de manière autonome sans notre intervention.

On pourrait allonger à l’envi cette liste d’exemples. Le fait est que, dans tous ces domaines, la technologie progresse plus vite que notre capacité à en penser les enjeux.

Le Collège des Bernardins a donc décidé de consacrer sa chaire de recherche, pour la période 2015-2017, à une réflexion partagée associant des chercheurs et des praticiens du Numérique d’une part, des philosophes, anthropologues, théologiens, sociologues, économistes d’autre part, pour cartographier les principaux éléments de cette culture numérique et surtout les principaux impacts sur l’Homme et la société, et élaborer ensuite ensemble un cadre de pensée qui permette de concevoir le développement des technologies numériques comme un progrès pour l’homme, et non comme un risque de négation de son humanité, un cadre permettant de faire naître un humanisme numérique.

Originalité et valeur ajoutée : Le Collège des Bernardins, légitime ?

Le Collège des Bernardins est un lieu de réflexion et de recherche sur tout ce qui touche à l’évolution du monde et l’avenir de l’humanité.

Beaucoup de centres de recherche, de think tank ou autres organisations traitent la question du numérique d’un point de vue scientifique, d’un point de vue économique, ou d’un point de vue sociologique, …, mais rarement d’un point de vue anthropologique.

Le Collège des Bernardins propose de mettre l’homme au cœur de la réflexion sur le numérique et ses enjeux, par sa méthodologie spécifique développée depuis son ouverture : recherche qui associe liberté de pensée, interdisciplinarité, échanges entre praticiens et académiques, dialogue avec la sagesse chrétienne.

Portée européenne et internationale

La chaire accueillera le 13 octobre, dans les locaux du Collège des Bernardins, un colloque international avec la participation de Johns Hopkins University, du Collège de France et de la Sorbonne.

Une organisation sur-mesure

La Chaire des Bernardins L’Humain au défi du numérique est présidée par Milad Doueihi et Jacques-François Marchandise qui allient par leurs expériences multiples et internationales réflexion et concret sur la question du Numérique. Ils sont accompagnés par un conseil scientifique rassemblant des personnalités garantes de la qualité et de la méthodologie de recherche, et de la finalité du projet : servir l’Homme.

Milad Doueihi est américain, historien des religions, philosophe et titulaire de la Chaire d’humanisme numérique à la COMUE Sorbonne Universités. Il fut également titulaire de la chaire de recherche sur les cultures numériques à l’Université Laval (Québec).

Jacques-François Marchandise est Directeur de la recherche et de la prospective de la FING. Il est également enseignant à l’Ensci, à l’université Toulouse Le Mirail, à l’Université Rennes2, à Telecom ParisTech, et chercheur associé à l’Institut Telecom.

La Chaire est soutenue par un conseil scientifique présidée par Claudie Haigneré, ancienne Ministre déléguée à la Recherche et aux Nouvelles technologies.

Concrètement ? Séminaire de la Recherche – Evènements publics - Antiséminaire

La Chaire s’articule autour de différents axes :

  • Le Séminaire
  • Les Evénements Publics
  • L’Antiséminaire, le Défi des Bernardins

Le Séminaire se décline en deux sortes de travaux :

  • Les séminaires ouverts pour élaborer une cartographie du numérique sur des thèmes précis : PARTAGE, CONFIANCE, LANGAGES, HABITER , VIVRE, FAIRE, GOUVERNER.
    La prochaine séance :
    8 juin 2016 NUMÉRIQUE, INÉGALITÉS ET POUVOIR D'AGIR
  • Les séminaires de recherche, organisées autour des axes de recherche  retenus par les co-titulaires pour préparer une partie des publications originales (essais, monographie) Ces séances nécessitent un engagement de la part des participants. Elles veulent aboutir à déterminer les conditions d’un humanisme numérique.

Les Evènements publics, journées d’études pour rendre compte des travaux de la Chaire sur des thèmes choisis :
- Robots- Travail- Intelligence
- Où en est l’humain face au numérique ? Premiers retours – premières pistes.
La prochaine journée :
6 octobre 2016 Apprendre à l’ére du numérique
13 octobre 2016

L’Antiséminaire
Présentation des projets par des classes en présence des membres du Conseil scientifique de la Chaire, des Saventuriers, des étudiants de l’Antiséminaire et rencontre des élèves avec des sart-up.
Prochaines présentations le 1er avril 2016 et le 3 juin 2016

(les comptes rendus de toutes les séances sont disponibles sur ce site cf l’onglet plus haut)

 

English version (bientôt)