Conférences et débats

Où en est l’Humain face au numérique ? Premiers retours, premières pistes

Dans le cadre la Chaire des Bernardins « l’Humain au défi du numérique »

Intervenants

 

Après une année d’étude la Chaire des Bernardins vous invite à partager ses réflexions :  premiers retours, premières pistes

14h30 -16h : Mise en partage d’une année de recherche

Modérateur
Milad Doueihi

Avec :  

Claudie Haigneré

Claude Kirchner
Délégué général à la recherche et au transfert pour l’innovation de l’INRIA.

François Taddéi
Directeur de recherche à l'Inserm.
Directeur du CRI, Centre de recherches interdisciplinaires à Paris.

Avec la participation d’étudiants du défi des Bernardins (Antiséminaire de la Chaire des Bernardins)

Pendant la 1ère année de sa recherche, la Chaire des Bernardins a commencé une vaste cartographie des éléments de l’existence humaine impactés par les usages et l’environnement numériques ainsi qu’une première réflexion sur la nature des transformations qui les animent : le partage, la confiance, les langages, habiter, vivre, jouer, faire…

La table-ronde donnera la parole à quelques membres du conseil scientifique de la Chaire pour qu’ils partagent et confrontent leurs analyses au vu des différentes contributions de la 1ère année.

16h30 -18h : Mutation et défis anthropologiques du numérique

Modérateur :
Père Fréderic Louzeau

Avec :

Dominique Cardon                                           
Sociologue.
Chercheur au laboratoire des usages de France Télécom.
Professeur associé à l'Université de Marne la Vallée.

Jacques-François Marchandise

Louise Merzeau
Maître de conférences HDR en sciences de l'information et de la communication à l'université Paris Ouest Nanterre la Défense
Codirectrice du département Infocom
Directrice adjointe du Laboratoire Dicen-IDF (responsable de l'axe Traçabilité, mémoires et identités numériques)

Gemma Serrano
Docteur en théologie, co-directrice du séminaire de recherche "école et république" au Collège des Bernardins

Quels sont les faits et arguments qui plaident pour l’existence d’une mutation anthropologique liée aux usages et à l’environnement numériques ? Quels sont les arguments qui penchent pour le contraire ? Pourquoi opte-t-on finalement pour l’existence d’une mutation anthropologique majeure ? En quoi cette transformation met-elle au défi l’humanité et quels sont ces fameux défis ?

18h30 - 20h : Ressources et modèles pour penser la mutation numérique 

Modérateur :
Jacques-François Marchandise

Avec :

Marie-Paule Cani
Professeure d’informatique à Grenoble-INP/Ensimag.
Responsable scientifique de l’équipe IMAGINE (INRIA, CNRS)

Milad Doueihi

Bernard Stiegler 
Philosophe. Directeur de l’Institut de recherche et d’innovation (Centre Georges Pompidou)

En suivant les remarques de Jean-Baptiste Vico dans La Science nouvelle, pour qui la méthode d’analyse doit s’inspirer directement de son objet, il est nécessaire de réfléchir à la méthode la plus adéquate pour appréhender la transformation anthropologique de l’ère numérique. Quelles sont les ressources, les méthodes et les modèles pour représenter et évaluer la mutation numérique et pour agir sur les défis anthropologiques qui lui correspondent ?

Sous réserve de modifications éventuelles des intervenants

jeudi 18 fév. 2016 14h30 - 20h
Réservation non disponible

Gratuit pour les moins de 26 ans avec obligation de transmettre au préalable  une demande d’inscription sur chaire.evenement@collegedesbernardins.fr

Grand auditorium Collège des Bernardins Tarif plein : 10 €

Avec le Soutien de :